[ fermer ]

Partager cette page avec un ami

Votre nom :
Votre prénom* :
Votre email* :
Email du destinataire* :
Votre message :
* Champs obligatoires

Consommation de F&L et pesticides

Publié le : 13/06/2017

L’Institut National de Santé Publique du Québec (INSPQ) vient de publier un rapport sur l'Évaluation du risque toxicologique pour la population québécoise à la suite de l’exposition aux résidus de pesticides présents dans les fruits et les légumes.

Ci-dessous la conclusion du rapport :

« Finalement, puisqu’il demeure des incertitudes en lien avec certains risques, il est recommandé que les instances gouvernementales et les intervenants agricoles poursuivent leurs efforts pour réduire le plus possible les concentrations résiduelles de pesticides détectés dans les aliments, notamment en encourageant les pratiques de gestion intégrée des ennemis des cultures et l’élaboration de solutions de remplacement aux pesticides.

Cela dit, les bénéfices sanitaires associés a la consommation régulière de fruits et de légumes sont bien documentés, et les résultats obtenus ici suggèrent que ces bénéfices surpassent largement les risques découlant des résidus de pesticides.

Il apparait donc primordial, du point de vue de la sante publique, de continuer à encourager la population à opter pour une alimentation saine et équilibrée qui inclut la consommation accrue d’une grande variété de fruits et de légumes. »


Ce rapport a fait l’objet d’une synthèse par l'Institut de Cardiologie de Montréal, intitulée "Résidus de pesticides dans les fruits et les légumes : les avantages de la consommation dépassent largement les risques" accessible ici.

Rapport de l'INSPQ téléchargeable ici.

 

Source : Institut National de Santé Publique du Québec

Toute l'actualité

Espace réservé :

Mot de passe oublié ?