[ fermer ]

Partager cette page avec un ami

Votre nom :
Votre prénom* :
Votre email* :
Email du destinataire* :
Votre message :
* Champs obligatoires

Journée mondiale du cœur : une alimentation riche en fruits et légumes facteur clé de prévention

Publié le : 27/09/2019

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de décès mondiale, provoquant chaque année 17 millions de décès. La plupart de ces maladies pourraient être évitées en agissant sur les facteurs de risque liés au mode de vie. A l’occasion de la journée mondiale du cœur, organisée le 29 septembre, Aprifel rappelle l’importance d’une alimentation saine - riche en fruits et légumes et aliments d’origine végétale - pour la prévention de ces pathologies.

Infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque, embolie pulmonaire, hypertension artérielle, AVC … le terme  «maladies cardiovasculaires» regroupe un ensemble de pathologies affectant le cœur et les vaisseaux sanguins. Ces maladies pèsent lourdement sur nos sociétés puisqu’elles sont responsables de 31% des décès mondiaux et de 45% des décès en Europe.
Leurs principaux facteurs de risque sont liés au mode de vie : tabagisme, sédentarité, consommation excessive d’alcool et alimentation de mauvaise qualité nutritionnelle (riche en sel, sucres ajoutés et graisses saturées notamment).

 

Le saviez-vous ?
80 % des maladies cardiaques et des AVC précoces pourraient être évités en agissant sur les facteurs de risque liés au mode de vie.

Et plus les habitudes alimentaires saines sont adoptées tôt, plus les bénéfices sont importants !
De plus en plus d’études pointent, ainsi l’impact de la nutrition in utero et durant les premières années de vie pour la santé cardiovasculaire à plus long terme.

Faire la part belle aux produits d’origine végétale
Les connaissances scientifiques actuelles permettent d’établir les grands  principes d’une alimentation favorable à la santé cardiovasculaire :

  • Adopter une alimentation riche en produits d’origine végétale : fruits  et légumes, noix, céréales complètes, légumineuses ;

  • Limiter la consommation de viande rouge, de produits transformés,  aliments ou boissons à faible teneur en vitamines, minéraux et fibres  et/ou riches en sel, sucres simples, graisses saturées/trans.

Miser sur les fruits et légumes pour un cœur en pleine forme
De nombreuses études et méta-analyses ont mis en évidence le lien entre  consommation de fruits et légumes et diminution des risques cardio- vasculaires. Cet effet protecteur s’accroit proportionnellement à la quantité  de fruits et légumes consommée, jusqu’à 800g/jour.

Les bénéfices apportés par les fruits et légumes sont liés à différents  mécanismes :

  • Meilleur contrôle du poids : Grâce à leur forte teneur en eau et en  fibres, les fruits et légumes sont généralement peu caloriques et ont  un effet rassasiant. Ils contribuent ainsi à limiter la prise de poids indésirable.
  • Réduction du taux de cholestérol : Les fruits et légumes apportent des fibres solubles, comme la pectine, qui contribuent à faire diminuer le taux de cholestérol sanguin.
  • Diminution de la pression artérielle : Les sels minéraux apportés par les fruits et légumes, notamment le potassium, s’opposent à l’effet hypertenseur du sodium. Ils contiennent également des flavonoïdes qui ont un effet vaso-dilatateur

En savoir plus :
Principaux repères sur les maladies cardiovasculaires (OMS  2017)
- La fiche Pourquoi et comment les fruits et légumes contribuent-ils à prévenir les maladies cardiovasculaires ?

- Equation nutrition n°191 "Santé cardiovasculaire, consommation de F&L et politiques européennes "
- Intervention de M. Verschuren lors de la conférence EGEA 2018 "Consommation de F&L et prévention des maladies cardiovasculaires".
- La plaquette Un cœur sain à portée de main réalisée en partenariat avec la fédération française de cardiologie.
- Le site de la fédération française de cardiologie.

 

Source :

Toute l'actualité

Espace réservé :

Mot de passe oublié ?