[ fermer ]

Partager cette page avec un ami

Votre nom :
Votre prénom* :
Votre email* :
Email du destinataire* :
Votre message :
* Champs obligatoires

La Commission Européenne vient de lancer un portail dédié à la promotion de la santé et à la prévention des maladies non transmissibles

Publié le : 15/01/2018

Ce site est un outil pour les acteurs de la santé et les personnes chargées de concevoir et mettre en œuvre les politiques de santé. Pour chaque thème abordé, des informations courtes & factuelles  basées sur l’état de la littérature sont présentées.
 

Pour les fruits et légumes (F&L), ce portail présente un accès par 8 thématiques:

  • Définitions F&L
  • Valeur nutritive des F&L
  • Consommation de F&L et effets sur la santé
  • Apport recommandé de F&L
  • Consommation de F&L dans les pays européens
  • Charge de morbidité liée à la faible consommation de F&L
  • Recommandations politiques pour la promotion de la consommation de F&L
  • Mise en œuvre de politiques pour la promotion de la consommation de F&L

 

Zoom sur certaines thématiques :

Valeur nutritive des F&L
La composition en macronutriments des F&L diffère considérablement. Même au sein du même fruit ou légume, la composition peut varier en fonction de nombreux facteurs, tels que le type de cultivar, les conditions de croissance composition du sol, climat, utilisation d'engrais..), les conditions de manutention, de distribution et de stockage après récolte,  maturité du produit final. En général, les fruits et légumes ont :
- une teneur élevée en fibres et en eau
- sont une bonne source de micronutriments tels que :
                    - les vitamines : en particulier les vitamines C et E, la provitamine A et le folate
                    - les minéraux : potassium, magnésium, phosphore et calcium.

Consommation de F&L et effets sur la santé
Selon les principales organisations alimentaires et de santé, l'apport en F&L est associé à une réduction du risque de maladies non transmissibles comme les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2 et certains types de cancer ainsi que l'amélioration de la santé osseuse et la réduction du risque de prise de poids.

Consommation de F&L dans les pays européens
Selon l'enquête européenne EHIS (Eurostat 2016), en moyenne, plus d'un tiers des adultes de l'UE (âgés de plus de 15 ans) ne consomment aucun F&L tous les jours alors que 51,4% consomment entre 1 et 4 portions de fruits et légumes par jour; seuls 14,1% des adultes de l'UE consomment 5 portions (équivalent à 400 g) de fruits et légumes par jour, comme recommandé par la plupart des directives alimentaires des États membres de l'UE (rapport du JRC - non publié). Le site récapitule dans un tableau les consommations de F&L selon les pays européens.

Charge de morbidité liée à la faible consommation de F&L
L'étude sur la charge mondiale de morbidité (GBD Study 2016) a estimé que dans l'UE28, les régimes pauvres en fruits et légumes (y compris les légumineuses) figuraient parmi les principaux facteurs de risque alimentaire, étant responsables d'environ 182 000 et 230 000 décès respectivement (GBD Tool 2016). Ces données sont confirmées par d'autres études; une méta-analyse récente d'études observationnelles menées en Europe, en Amérique du Nord et en Asie a montré qu'une consommation accrue de F & L est associée à un risque réduit de mortalité toutes causes confondues (Wang X., et al 2014). La mortalité toutes causes confondues a diminué quotidiennement de 5% pour chaque portion supplémentaire de F&L avec un seuil d'environ5 portions par jour, après quoi le risque de décès n'a pas diminué davantage. De même, l'étude européenne prospective sur le cancer et la nutrition (EPIC) a montré que les participants consommant plus de 569 g par jour de F&L avaient respectivement un risque inférieur de 15%, 27% et 40% de mortalité circulatoire, respiratoire et digestive comparativement aux participants consommant moins de 249 g par jour (Leenders M.,et al 2014).

Recommandations politiques pour la promotion de la consommation de F&L
Deux plans d'action européens liés à la nutrition, le Plan d'action de l'UE sur l'obésité infantile 2014-2020 (UE 2014) et le Plan d'action européen 2015-2020 de l'OMS pour l'alimentation et la nutrition (OMS 2015) proposent entre autres des recommandations détaillées pour augmenter la disponibilité et l'apport de F&L en Europe. Ceux-ci sont résumés dans le tableau présenté dans le portail. Dans les deux documents, une attention particulière a été accordée aux écoliers. En outre, les deux documents soulignent la nécessité de se concentrer sur les groupes socio-économiques défavorisés et d'autres groupes de population vulnérables.

La Commission Européenne a également compilé une série d'interventions efficaces en milieu scolaire pour accroître la consommation de F&L chez les enfants. Ces actions scolaires, séparées en éducation, environnement et parental, sont des interventions qui ont montré une augmentation de la consommation de F&L chez les enfants et sont décrites dans « How to promote fruit and vegetable consumption in schools: a toolkit » (JRC 2016).

 

 

Pour en savoir plus sur ce portail : https://ec.europa.eu/jrc/en/health-knowledge-gateway

Pour accéder aux fiches nutritionnelles des F&L sur notre site : http://www.aprifel.com/profils-des-fruits-et-legumes.php

 

Source : Commission européenne

Toute l'actualité

Espace réservé :

Mot de passe oublié ?