[ fermer ]

Partager cette page avec un ami

Votre nom :
Votre prénom* :
Votre email* :
Email du destinataire* :
Votre message :
* Champs obligatoires

Maladie d’Alzheimer : une alimentation saine, riche en fruits et légumes joue un rôle protecteur

Publié le : 21/09/2018

Ce vendredi 21 septembre marque la journée mondiale de la lutte contre la maladie d’Alzheimer. Dans un contexte de vieillissement de la population et alors qu’aucun traitement n’a pour le moment pu être mis au point, la recherche s’intéresse aux facteurs permettant de prévenir l’apparition de ces troubles. Au plan alimentaire, de multiples études pointent les effets bénéfiques d’une alimentation faisant la part belle aux fruits et légumes, aux noix et aux bonnes graisses (huile d’olive notamment), ainsi qu’aux poissons et produits de la mer.

Les effets protecteurs de l’alimentation méditerranéenne et des modèles alimentaires apparentés (DASH notamment) sont déjà largement établis vis-à-vis de l’obésité, des maladies cardiovasculaires, du diabète de type 2 ou encore de certains cancers. De nombreux travaux scientifiques récents pointent également un rôle préventif de ces modèles alimentaires concernant la santé mentale, le déclin cognitif et les maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer.

« Ce qui est bon pour le cœur, est bon pour le cerveau ! »
Publié début 2018, le dernier rapport du Global Council on Brain Health (GCBH) a analysé les données scientifiques disponibles sur les effets de l’alimentation sur la santé du cerveau chez les plus de 50 ans. Ce travail conclue à l’existence d’un lien entre alimentation, mode de vie et santé cérébrale et mentale.
Pour la bonne santé du cerveau, le rapport du Global Council on Brain Health recommandent d’adopter un régime à base d’aliments d’origine végétale, riche en fruits et légumes variés, et particulièrement en légumes verts à feuilles et baies.

En savoir plus :
La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui touche fréquemment les personnes âgées : Après 65 ans, 2 à 4 % de la population est affectée. La fréquence de la maladie augmente proportionnellement avec l’âge, pour dépasser 15 % à 80 ans. Selon l’Institut du cerveau et de la moelle épinière, 900 000 personnes en France et 35 millions de de personnes dans le monde seraient touchées. En 2020, on estime à 1 275 000 le nombre de malades uniquement pour la population française.
-    La maladie d’Alzheimer (Institut du Cerveau et de la moelle épinière)
-    Retrouvez le rapport complet du Global Council on Brain Health (en anglais uniquement)
-    Nos Revues Equation-Nutrition n°182 Fruits et légumes et santé mentale et n°152 Alimentation et déclin cognitif

 

 

Source :

Toute l'actualité

Espace réservé :

Mot de passe oublié ?