[ fermer ]

Partager cette page avec un ami

Votre nom :
Votre prénom* :
Votre email* :
Email du destinataire* :
Votre message :
* Champs obligatoires

Pays en voie de développement : plus de la moitié des adolescents ne consomment pas les 5 portions de F&L/jour recommandées

Publié le : 01/03/2018

L'inactivité physique et la faible consommation de fruits et légumes (F&L) pendant l'adolescence peuvent persister jusqu'à l'âge adulte, exposant les adolescents au risque de développer des maladies chroniques.

De nombreuses études se sont intéressées à la consommation des F&L dans les pays développés mais très peu ciblent ceux en voie de développement.

Ainsi, des chercheurs américains ont réalisé une étude comparative de la consommation des F&L et de l’activité physique chez plus de 160 000 adolescents dans 49 pays en voie de développement.

Les résultats montrent que moins de 50% des adolescents consomment 5 portions des F&L. Le Maroc a enregistré la plus forte proportion d'adolescents consommant l'apport quotidien recommandé de F&L (29,5%), suivi par la Tanzanie (27.9%), les Seychelles (26.8%), Thailande (24%) et les Fiji (23.8%).

 

Source : Darfour-Oduro SA, Buchner DM, Andrade JE, Grigsby-Toussaint DS. A comparative study of fruit and vegetable consumption and physical activity among adolescents in 49 Low-and-Middle-Income Countries.Sci Rep. 2018 Jan 26;8(1):1623.

 

Source : Pubmed

Toute l'actualité

Espace réservé :

Mot de passe oublié ?