[ fermer ]

Partager cette page avec un ami

Votre nom :
Votre prénom* :
Votre email* :
Email du destinataire* :
Votre message :
* Champs obligatoires

Quand les jeunes médecins généralistes s’engagent pour une alimentation saine : découvrez les travaux de thèse réalisés à l’université Lyon 1

Publié le : 26/07/2019

Bien que le rôle de l’alimentation sur la santé soit largement établi, le cursus de formation des médecins ne contient que peu d’heures consacrées à la nutrition et le conseil nutritionnel est un domaine considéré comme difficile à aborder par les praticiens. Afin d’appuyer l’action des médecins en la matière, Aprifel travaille notamment avec le collège universitaire de médecine générale de l’Université Lyon 1. En 2018, cinq internes en médecine générale ont ainsi choisi de réaliser leur thèse d’exercice sur des sujets liés à la nutrition et au rôle du médecin généraliste dans l'adoption d'habitudes alimentaires saines. Le dernier numéro d’Equation Nutrition présente les résultats de trois de ces thèses. Le numéro de septembre présentera les deux autres.

Le rôle clé des médecins dans la prévention des maladies cardiovasculaires

Sur le plan scientifique, les connaissances sont claires : un grand nombre de pathologies, telles que l’obésité, le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires, ou encore certains cancers pourraient être prévenues grâce à l’adoption d’un mode de vie sain, alliant activité physique et alimentation saine.
En tant qu’acteur central de la santé, les médecins, notamment généralistes, pédiatres et gynécologues, ont un rôle clé à jouer en matière de prévention et d’information de leurs patients. Pourtant, le conseil nutritionnel est considéré par bon nombre de médecins comme un domaine difficile à aborder. Les raisons évoquées sont notamment un environnement non facilitant, un manque de temps et de formation.

Des jeunes médecins engagés pour un mode de vie sain

Face à ce constat partagé dans le monde entier, diverses initiatives voient le jour et témoignent d’une prise de conscience collective. Depuis fin 2017, le collège universitaire de médecine générale de l’Université Lyon 1 travaille par exemple avec Aprifel pour inviter les futurs médecins à s’emparer de ce domaine. En 2018, cinq internes en médecine générale ont choisi de réaliser leur thèse d’exercice sur des sujets liés à la nutrition et au rôle du médecin généraliste pour inciter les patients à adopter une alimentation saine. Afin de suivre et d’accompagner le travail de ces jeunes femmes, un cercle de thèses, a été mis en place par les professeurs Jean-Pierre Dubois – Professeur des Universités de Médecine Générale et Ambroise Martin – Professeur de Nutrition.

Partager largement les travaux réalisés

Pour présenter ces thèses et faire émerger des pistes pour faciliter l’implication des médecins dans la prévention des maladies chroniques, le symposium pré-EGEA a réuni une centaine de professionnels de santé le 6 novembre 2018 à l’université de Lyon. C’est dans la même optique qu’Aprifel consacre deux numéros de sa revue Equation nutrition à ces travaux.

Le numéro de juillet/août présente les travaux de :

  • Nathalie Schmitz - Fréquence des conseils alimentaires en consultation de médecine générale
  • Estelle Chambon - Influence des habitudes alimentaires du médecin généraliste sur les conseils alimentaires qu’il donne à ses patients
  • Adeline Fabre - Consommation en fruits et légumes des internes en médecine générale de Lyon

Le numéro de septembre présentera quant à lui les travaux de :

  • Dariny Rughoo - "Le mode de vie, les attentes et questionnements des patients végétariens et végétaliens : Vers une meilleure prise en charge au cabinet de médecine générale ?"
  • Estelle Tang - "Habitudes alimentaires et hygiène de vie des patients ayant une cardiopathie ischémique : étude des freins et facteurs favorisant le changement de mode de vie"
     

Le programme d’information européen Fruit and Veg 4 health

Cofinancé par l’Union européenne, le programme « Fruit & Veg 4 Health / Fruits et légumes pour la santé» a pour objectif d’étendre les bonnes pratiques alimen­taires, en encourageant l’adoption d’une alimentation saine, riche en fruits et légumes. Il s’adresse aux professionnels de santé et au grand public. Le programme vise notamment à appuyer l'action des professionnels de santé en matière de conseil nutritionnel en leur donnant accès aux consensus scientifiques actuels afin qu'ils engagent la discussion avec leurs patients. Suite à la conférence EGEA 2018 « Nutrition et santé de la science à la pratique » des fiches d’information dédiées aux professionnels de santé sont en cours d’élaboration en partenariat avec le CUMG Lyon 1 et des associations européennes de médecins généralistes, médecins de famille et pédiatres. Elles seront disponibles à partir de la rentrée 2019.

 

Plus d’information :

 

Source : Aprifel

Toute l'actualité

Espace réservé :

Mot de passe oublié ?