[ fermer ]

Partager cette page avec un ami

Votre nom :
Votre prénom* :
Votre email* :
Email du destinataire* :
Votre message :
* Champs obligatoires

Analyse nutritionnelle Topinambour

Partager cette page :

Légendes :

printemps

Printemps

été

Été

automne

Automne

hiver

Hiver

Topinambour

automne hiver
Description Composition nutritionnelle Analyse nutritionnelle

Pour chaque nutriment, les tableaux apportent une information sur la quantité moyenne, ainsi que ce que cela représente en pourcentage de Valeurs Nutritionnelles de Référence (VNR)*. Les VNR constituent un ensemble complet de recommandations nutritionnelles et de valeurs de référence, telles que les apports de référence de la population, les besoins moyens, le niveau approprié de consommation et le seuil de consommation minimum.**

Les données présentes dans les tableaux apportent une information sur la quantité moyenne pour 100 g net de topinambour cuit.

MACRONUTRIMENTS


ComposantsQté.%VNR
Eau80.2 gNC
Protéines1.8 g3.6
Lipides0.7 g1
Glucides16 g6.15
Sucre9.6 g10.67
Fibres2.2 gNC

Zoom sur les protéines

La quantité de protéines (1,80 g pour 100 g) du topinambour cuit est proche de la quantité moyenne présente dans les légumes (1,94 g pour 100 g).

Le topinambour Rote Zonenkugel a une concentration très élevée en protéines, qui est supérieure à la chicorée et à la pomme de terre (Cieslik, 2012). De même, sa teneur en acides aminés essentiels est la plus élevée par rapport aux 2 autres légumes, et plus particulièrement sa teneur en méthionine (Cieslik, 2011).

Zoom sur les lipides

Le topinambour apporte en moyenne 0,70 g de lipides pour 100 g, ce qui est légèrement supérieur à l’apport moyen en lipides dans les légumes (0,51 g pour 100 g).

Zoom sur les glucides

La quantité de glucides (16 g pour 100 g) du topinambour cuit est supérieure à la quantité moyenne présente dans les légumes (4,48 g pour 100 g).

Zoom sur les fibres

Le topinambour cuit apporte en moyenne 2,20 g de fibres pour 100 g, ce qui est proche de la quantité moyenne présente dans les légumes (2,53 g pour 100 g).

Le topinambour apporte, entre autres, des fructanes, qui sont des glucides non digestibles (Cieslik, 2011). Une étude a mis en évidence une irrégularité dans la teneur en inuline, en fonction de la période de récolte. En effet, après une période d’hivernage, la concentration en inuline a diminué. Ce phénomène a été observé dans 3 variétés de topinambour différentes (Clausen, 2012).

MICRONUTRIMENTS


Zoom sur les vitamines :

VitaminesQté.%VNR
Provitamine A Béta-carotène50 µgNC
Equivalent Vitamine A8.33 µg1.04
Vitamine B10.05 mg4.55
Vitamine B20.03 mg2.14
Vitamine B30.05 mg0.31
Vitamine B50.38 mg6.33
Vitamine B60.04 mg2.86
Vitamine B944.3 µg22.15
Vitamine C3.2 mg4
Vitamine E0.19 mg1.58

  • Le topinambour cuit est source de vitamine B9, car il apporte l’équivalent de 22,15 % des Valeurs Nutritionnelles de Référence (VNR) en vitamine B9 (soit 44,30 µg pour 100 g).

  • Il apporte l’équivalent de 6,33 % des VNR en vitamine B5 (soit 0,38 mg pour 100 g) et de 4,55 % des VNR en vitamine B1 (soit 0,05 mg pour 100 g).

  • Les autres vitamines sont présentes en quantité inférieure ou égale à 4 % des VNR.

Zoom sur les minéraux et les oligo-éléments :

Minéraux et oligo-élémentsQté.%VNR
Calcium32.9 mg4.11
Cuivre0.1 mg10
Fer0.2 mg1.43
Iode10 µg6.67
Magnésium14.1 mg3.76
Manganèse0.1 mg5
Phosphore64 mg9.14
Potassium452 mg22.6
Sodium35.9 mgNC
Zinc0.34 mg3.4

  • Le topinambour cuit est source de potassium, car 100 g de topinambour cuit apportent l’équivalent de 22,60 % des VNR en potassium (soit 452 mg pour 100 g).

  • De plus, le topinambour cuit apporte l’équivalent de 10 % des VNR en cuivre (soit 0,10 mg pour 100 g), de 9,14 % des VNR en phosphore (soit 64 mg pour 100 g) et de 6,67% des VNR en iode (soit 10 µg pour 100 g).

  • Les autres oligo-éléments et minéraux sont présents en quantité représentant moins de 5 % des VNR.

*Règlement (UE) N°1169/2011 du parlement Européen, et du conseil du 25 octobre 2011 pour toutes les VNR, exceptées celles relatives aux fibres (source : Afssa, 2002. Les fibres alimentaires : définitions, méthodes de dosage, allégations nutritionnelles).
**Définition donnée par l'EFSA.

Allégations nutritionnelles et de santé Références Articles

Espace réservé :

Mot de passe oublié ?