[ fermer ]

Partager cette page avec un ami

Votre nom :
Votre prénom* :
Votre email* :
Email du destinataire* :
Votre message :
* Champs obligatoires

LES NUTRIMENTS PRESENTS DANS LES F&L

Partager cette page :

Un aliment dont l’apport en nutriments essentiels est élevé et dont la densité énergétique* (DE) est faible, est associé à une densité nutritionnelle élevée (voir l’encadré ci-dessous). C’est notamment le cas des fruits et légumes, des produits céréaliers, de certains produits laitiers et du poisson (Darmon et Darmon, 2008). Ces aliments apportent, de façons différente et complémentaire, des vitamines, minéraux, fibres et antioxydants dont les propriétés nutritionnelles et physiologiques sont reconnues.

 

Qu’est-ce que la densité nutritionnelle d’un aliment ?

La densité nutritionnelle permet de déterminer la qualité nutritionnelle d’un aliment, elle s’exprime en quantité de nutriments pour 100 kcal d’aliment. En fonction d’un apport énergétique donné, le risque de carences vitaminiques et minérales est limité si la densité nutritionnelle des aliments consommés est élevée (Darmon et Darmon, 2008).
Les nutritionnistes français ont intégré cette notion dans l’expression « par portion » ou « volume d’aliment ». Une telle approche permet de ne pas pénaliser les aliments riches en eau et en nutriments protecteurs, tels que les fruits et légumes, qui présentent une densité nutritionnelle élevée (Martin, 2001).

 


* Quantité d’énergie apportée par un aliment et par unité de poids comestible, exprimé en kcal/100g. Même si la DE est le plus souvent inversement corrélée à la densité nutritionnelle, un aliment dont la DE est élevée peut également être source de micronutriments essentiels (ex : les fruits oléagineux, de l’ordre de 600 kcal/100g).

Les macronutriments

Les micronutriments

Espace réservé :

Mot de passe oublié ?