Céleri branche

To print
Caloric intake
-
mg Potassium
Produit cuit (à l'étouffée)
seasonality of the product
autumn, winter
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Description

  • Le céleri branche (Apium graveolens) appartient, comme le céleri rave, à la famille des Apiaceae.
  • Cette plante est originaire du Bassin méditerranéen (Fu, 2014). Il existe deux grands groupes de céleri : les cultivars jaunes/dorés dits « auto-blanchissants » avec des pétioles et un feuillage presque incolores, comme Golden Self Blanching et Celebrity, et les cultivars verts avec des pétioles et des feuilles vert foncé, comme les types Utah et les types Pascal d’été (Bruznican, 2020).

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET ORGANOLEPTIQUES

  • Les feuilles du céleri branche sont composées d’un pétiole, ou tige foliaire, et d’un limbe foliaire entièrement subdivisé (Deneer, 2017).
  • Ses feuilles intermédiaires ont une tige plus grande que les feuilles extérieures et intérieures (Guerra, 2010).
  • Les pétioles, partie principalement consommée, sont longs avec des tiges solides, de saveur douce et de texture tendre. Leur couleur peut varier du vert, vert clair, jaune, jaune clair au blanc (Bruznican, 2020).
  • La couleur des feuilles est potentiellement contrôlée par le catabolisme de la chlorophylle, car la mutation du pétiole jaune est associée à une diminution de la teneur en chlorophylle (Bruznican, 2020).
  • Les composés volatils responsables de la saveur spécifique des feuilles et des pétioles du céleri seraient les phtalides et les terpènes (Bruznican, 2020).
  • Dans le céleri branche, 68 composés volatils ont été identifiés. Il contiendrait également des caryophyllènes, des β-sélénines et sept autres hydrocarbures sesquiterpéniques, composants aromatiques essentiels du céleri branche (Bruznican, 2020).

CARACTÉRISTIQUES DE COMPOSITION (hors macronutriments, vitamines et minéraux)

  • Des composés phénoliques ont été isolés de l’extrait brut de feuilles de céleri branche, y compris l’acide chlorogénique, la lutéoline, l’apigénine et le chrysoeriol. Outre la confirmation que l’extrait brut des feuilles de céleri branche est riche en ingrédients phénoliques, les auteurs ont indiqué que les plantes mentionnées possédent des bioactivités notables et notamment des activités anti-inflammatoires, antioxydantes et antimicrobiennes (Liu, 2017).
  • L’apigénine est un flavonoïde abondamment disponible dans les feuilles d’Apium. Il aurait des propriétés anticancéreuses (Kowalczyk, 2017).
  • Parmi les différentes parties (tige, fleur, racine, feuilles) et les différentes familles (céleri-rave et céleri branche) de céleri analysées, les feuilles présentaient la plus forte teneur en acide chlorogénique (1790,2 μg/g), en acide trans-férulique (709,5 μg/g), en quercétine (29,8 μg/g), en rutine (69,6 μg/g) et en resvératrol (32,6 μg/g). Les feuilles de céleri auraient donc le plus grand potentiel antioxydant basé sur la plus grande teneur moyenne en polyphénols (Kulig, 2019).
  • Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Table de composition nutritionnelle des aliments Ciqual 2020. Consultée le 19/08/2020 depuis le site internet Ciqual https://ciqual.anses.fr/

  • Bruznican S, De clercq H, Eeckhaut T, Van Huylenbroeck J, Geelen D. Celery and Celeriac: A Critical View on Present and Future Breeding. Front. Plant Sci. 2020;10:1699.
  • Deneer RHM, Glawe GA. Hybride Celery Variety. FPO Driving Ip Forward. 2017;49:835.
  • Fu N, Wang PY, Liu XD, Shen HL. Use of EST-SSR markers for evaluating genetic diversity and fingerprinting celery (Apium graveolens L.) cultivars. Molecules. 2014 ;19(2):1939-55.
  • Guerra N, Carrozzi L, Goñi MG, Roura S, Yommi A. Quality characterization of celery (Apium graveolens L.) by plant zones and two harvest dates. J Food Sci. 2010;75(6):S327-32.
  • Kowalczyk A, Bodalska A, Miranowicz M, Karlowicz-Bodalska K. Insights into novel anticancer applications for apigenin. Adv. Clin. Exp. Med. 2017;26(7):1143-6.
  • Kulig D, Matysiak M, Baldovská S, Štefániková J, Maruniaková N, Mňahončáková E, Árvay J, Galbavý D, Kolesarova A. Screening of Polyphenolic Compounds from traditional Medicinal Herbs. Journal of microbiology, biotechnology and food sciences. 2019;9(10):487-91.
  • Liu G, Zhuang L, Song D, Lu C, Xu X. Isolation, purification, and identification of the main phenolic compounds from leaves of celery (Apium graveolens L. var. dulce Mill./Pers.). J Sep Sci. 2017;40(2):472-9.
  • Neveu V, Perez-Jiménez J, Vos F, Crespy V, du Chaffaut L, Mennen L, Knox C, Eisner R, Cruz J, Wishart D, Scalbert A. (2010) Phenol-Explorer: an online comprehensive database on polyphenol contents in foods. Database, doi: 10.1093/database/bap024. Full text (free access)
  • Règlement (CE) N° 1924/2006 du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 2006 concernant les allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires.
  • Règlement (UE) N°432/2012 de la Commission du 16 mai 2012 établissant une liste des allégations de santé autorisées portant sur les denrées alimentaires, autres que celles faisant référence à la réduction du risque de maladie ainsi qu’au développement et à la santé infantiles.
  • Règlement (UE) n°1169/2011 du Parlement européen et du Conseil du 25 octobre 2011 concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires, modifiant les règlements (CE) n°1924/2006 et (CE) n°1925/2006 du Parlement européen et de Conseil et abrogeant la directive 87/250/CEE de la Commission, la directive 90/496/CEE du Conseil, la directive 1999/10/CE de la Commission, la directive 200/13/CE du Parlement européen et du Conseil, les directives 2002/67/CE et 2008/5/CE de la Commission et le règlement (CE) n°608/2004 de la Commission.
Composition and analysis