N° 210 | octobre 2020

Comprendre les processus décisionnels des participants au programme WIC lors des achats alimentaires

Télécharger Imprimer

Les populations à faibles revenus connaissent des disparités dans la qualité de leur alimentation par rapport aux populations à revenus plus élevés1,2. Le Programme spécial d’aide alimentaire WIC, destiné aux femmes, aux nouveau-nés et aux enfants, encourage l'achat d’aliments de meilleure qualité nutritionnelle. Ceci est important car les produits disponibles dans l'environnement familial peuvent avoir une influence directe sur la consommation des aliments et boissons 3-5. La compréhension du processus décisionnel mais également du passage à l’acte d'achat alimentaire peut contribuer à éclairer les programmes et les interventions futures en matière d'éducation nutritionnelle.
Cette étude qualitative a utilisé la méthode de la "pensée à haute voix", auprès de 28 mères inscrites au programme WIC afin d'identifier les facteurs qui influencent leurs décisions d'achat alimentaire. Cette méthode a permis de recueillir des informations - en utilisant l'enregistrement audio - des propos émis par les mères qui faisaient leurs courses. Ces enregistrements ont été transcrits et ont fait l'objet d'une analyse thématique à l'aide d'un livre de codes déterminés a priori. Cette étude a révélé quatre thèmes liés en rapport avec les facteurs influençant les décisions d'achat alimentaire et trois thèmes liés aux comportements d'achat (tableau 1).

Les quatre thèmes influençant les décisions d'achat alimentaire

1. Préférence de l'enfant : La plupart des mères décident d'acheter un aliment en raison de la préférence de leur enfant ; la mère interroge l’enfant ou celui-ci demande un aliment particulier.

« Bon, maintenant, je vais voir les raisins verts sans pépins. . . mon fils les aime. Et peu importe le prix, car je vais quand même les prendre pour lui. »
« [nom de l’enfant], tu veux des brocolis à la vapeur ou du poivron rouge ? »

2. Coût : Les mères ont souligné l'importance du coût et de la valeur lors de la prise de décision.

« Habituellement, j'aime bien aller d'abord au rayon des fruits, juste pour voir quel genre de fruits ils proposent. Si je sais que nous avons besoin de laitue, je prends généralement la caisse la plus grande parce que je peux en avoir quatre pour 4 dollars. »

3. Besoin pour la préparation des aliments ou le garde-manger : De nombreuses mères justifient leurs achats en disant qu’elles ont besoin d'un produit courant ou d'un aliment particulier pour un repas, une collation ou une recette.

4. Choix des parents : Les choix sont fondés sur le goût, la perception des bienfaits d'un aliment pour la santé ou au plan nutritionnel et/ou l'expérience passée ou l'habitude d'acheter cet aliment.

« Je vais prendre des mûres. Elles sont à 1,99 dollars, mais elles sont vraiment bonnes. »

Les trois thèmes liés au comportement d'achat

L’analyse a aussi permis d'identifier trois thèmes liés aux comportements d'achat, à savoir, la participation au programme WIC, la fréquence des courses et les articles d'intérêt (tableau 1).

Tableau 1 : Citations par thèmes liés aux comportements d'achat des participantes
1. Participation au programme
L'inscription au programme WIC influence les décisions d'achat : les mères achètent en fonction des aliments
« Quand vous avez fini vos courses, on vous donne un reçu qui vous indique ce que vous avez acheté ; je le garde en général sous la main pour savoir. »
2. Fréquence des courses
Les mères rapportent de nombreux déplacements pour les courses.
« J'y retournerai pour me réapprovisionner  quand je le sentirai. Si j’achète trop de choses, elles se
gâtent et je n'aime pas gaspiller. »
« Je vais prendre ça pour l'instant et puis il y a un marché de producteurs où on peut aller... Là, je peux acheter n'importe quel légume et c'est moins cher avec le WIC… Donc, j'ai 8 dollars...et
ça va loin »
3. Articles d’intérêt
Les mères discutent en achetant de l’eau et des jus.
« Il nous faut du pain, et de l’eau. Ca fait 4,99 dollars. Deux pour six, c'est pas mal. Ça coûte 3 dollars, mais en général, c'est plutôt deux pour neuf. On va prendre celui-là. Trois dollars. C'est une bonne affaire. »

 

Les thèmes qualitatifs ont permis d'identifier des domaines d'intérêt potentiels pour l'éducation nutritionnelle proposée par le WIC. L'amélioration des connaissances nutritionnelles des parents et l'intégration de stratégies simples pour aider à la prise de décision lors des achats alimentaires peuvent encourager l'achat d'aliments de meilleure qualité qui peuvent influencer la consommation.

Shannon M. Robson
Department of Behavioral Health and Nutrition, University of Delaware, USA
D'après : Robson SM et al. Qualitative Research on the Real-Time Decision Making of WIC Participants While FoodShopping: Use of Think-Aloud Methodology. J Acad Nutr Diet. 2020;120(1):111-119.

1. Sanjeevi N, et al. Food insecurity, diet quality and body mass index of women participating in the Supplemental Nutrition Assistance Program: The role of intrapersonal, home environment, community and social factors. Appetite. 2018;125:109-117.
2. Tester JM, et al. Revised WIC Food Package and Children’s Diet Quality. Pediatrics. 2016;137(5).
3. Santiago-Torres M, et al. Home food availability, parental dietary intake, and familial eating habits influence the diet quality of urban Hispanic children. Child Obes. 2014;10(5):408-415.
4. Barrett M, et al. Greater access to healthy food outlets in the home and school environment is associated with better dietary quality in young children. Public Health Nutr. 2017;20(18):3316-3325.
5. Holsten JE, et al. Children’s food choice process in the home environment. A qualitative descriptive study. Appetite. 2012;58(1):64-73.

Retour Voir l'article suivant