N° 183 | février 2018

Février 2018 – En Bref…

Télécharger Imprimer

Adopter une alimentation saine riche en fruits et légumes pour une santé mentale optimale

En septembre 2017, le Global Council on Brain Health (GCBH), une équipe de scientifiques, professionnels de santé, étudiants et experts politiques, ont évalué l’impact de l’alimentation sur la santé mentale chez des personnes âgées de plus de 50 ans.

Parmi les recommandations du GCBH, les experts préconisent d’adopter un régime à base d’aliments d’origine végétale, riche en fruits et légumes (F&L) variés, surtout les légumes verts à feuilles et les baies. En effet, il a été montré que ce régime est associé à une meilleure santé mentale.

Plusieurs exemples de modèles alimentaires, connus pour leurs bénéfices cardiovasculaires, et ayant des bienfaits sur la santé mentale sont décrits dans le rapport, à savoir :

  • L’alimentation méditerranéenne : caractérisée par un apport élevé en acides gras mono-insaturés (tels que l’huile d’olive), en F&L, protéines végétales, céréales complètes et poisson. Les études ont montré que cette alimentation peut diminuer le risque des maladies cardiovasculaires et contrôler le diabète.
  • Le modèle alimentaire DASH (Dietary Approach to stop Hypertension) : à base de plantes, riche en F&L et oléagineux, avec des produits laitiers, des viandes maigres, poissons et volailles. Ce modèle alimentaire est associé à une amélioration de la tension artérielle et du profil lipidique.
  • Le modèle alimentaire d’Okinawa : basé sur les habitudes alimentaires de la population des îles de Ryükyü au Japon. Cette alimentation priorise les légumes jaunes, oranges et verts, et inclut les pousses de soja et les légumineuses avec une quantité réduite de viande, céréales raffinées, sucre, sel et produits laitiers.
    La population des îles de Ryükyü est connue pour avoir une longévité exceptionnelle !
  • Le modèle alimentaire MIND (Mediterranean – Dash Intervention for Neurodegenerative Delay) : combine l’alimentation méditerranéenne et le modèle alimentaire DASH et recommande une consommation de légumes verts à feuilles 6 fois par semaine, des autres légumes au moins une fois par jour, et des baies au moins 2 fois par semaine.

Ce modèle alimentaire souligne les bénéfices des légumes verts à feuilles et des baies particulièrement pour le cerveau.


Adopter le régime méditerranéen augmente les chances de réussite lors d’une FIV

Un article récemment publié par une équipe de chercheurs grecs montre que suivre une alimentation de type « méditerranéenne » augmente les chances de réussite lors d’une Fécondation In Vitro (FIV).

Les chercheurs ont suivi les habitudes alimentaires de 244 femmes (non obèses) âgées de 22 à 41 ans engagées dans un protocole de FIV. Ils ont croisé ces données avec leur suivi clinique (implantation de l’embryon, grossesse, naissance).

Les résultats montrent que les femmes, consommant davantage de fruits et légumes frais, de céréales complètes, de poisson, d’huile d’olive, et moins de viande rouge, au cours des 6 mois précédant une FIV, ont entre 65% et 68% de chances supplémentaires d’avoir un bébé (particulièrement chez les femmes âgées de moins de 35 ans).

Du désir de grossesse à la naissance, la prise en charge nutritionnelle est un élément majeur au bénéfice de la santé de la mère et de l’enfant : meilleure fertilité, moins de complications obstétricales, néonatales, pédiatriques… Ainsi, il est recommandé aux femmes enceintes et à celles souhaitant avoir un enfant d’adopter une alimentation saine, riche en fruits et légumes pour elles et leurs bébés.

  • Global Council on Brain Health (2018). “Brain-Food GCBH Recommendations on Nourishing Your Brain Health.” Disponible sur : www.GlobalCouncilOnBrainHealth.org
  • Karayiannis D, Kontogianni MD, Mendorou C, Mastrominas M, Yiannakouris N. Adherence to the Mediterranean diet and IVF success rate among non-obese women attempting fertility. Hum Reprod. 2018 Jan 30.
Retour