N° 150 | février 2015

Incitation des participants au programme alimentaire WIC : Evolution des achats de fruits et légumes

L’une des principales recommandations nutritionnelles américaines (DGA - Dietary Guidelines for Americans) est la consommation accrue de fruits et légumes 1. Seulement 32,5% des adultes américains respectent ces recommandations pour les fruits et 26,3% pour les légumes 2. Les politiques d’incitation à la consommation des fruits et légumes font partie depuis longtemps des priorités des programmes publics d’assistance alimentaire.

Les nouvelles incitations du programme WIC

Le programme spécial de supplémentation nutritionnelle pour les mères, les nourrissons et les enfants, WIC (Women, Infants, and Children), propose un ensemble d’aliments nutritifs, d’éducation à la nutrition et d’accès aux soins, à environ la moitié des enfants nés aux Etats-Unis, un quart des enfants de moins de 5 ans, 29 % des femmes enceintes et 26 % de celles en postpartum, ce qui représente au total presque 8,7 millions de personnes pour un coût global de $6,4 milliards en 2013 3. En 2009, le programme WIC a commencé à offrir des bons monétaires aux participants pour acheter des fruits et légumes, apportant chaque mois $10 pour les mères et $6 pour les enfants. Notre étude a évalué l’effet des nouvelles incitations WIC sur les achats de fruits et légumes chez des familles WIC dans deux états de la Nouvelle Angleterre aux Etats-Unis.

Une analyse précise des achats alimentaires chez plus de 2000 familles

Cette étude était basée sur les données électroniques d’achats alimentaires dans une chaine régionale de magasins de la Nouvelle Angleterre aux Etats-Unis. Nous avons comparé les achats de fruits et légumes chez 2 137 familles participantes WIC avant et après la révision du panier alimentaire WIC, qui proposait de nouvelles incitations à l’achat de fruits et légumes. La période précédent la révision s’étendait de janvier à septembre 2009 et celle suivant la révision de janvier à septembre 2010. Les fruits et les légumes ont été regroupés en frais, conserves, congelés et séchés. Nous avons analysé les quantités totales (grammes) des fruits et légumes achetées par foyer WIC durant un mois précis, donné des équivalents en portion (tasse) et estimé les sommes dépensées. Les achats de fruits et légumes ont été catégorisés selon le type de paiement, dont les achats avec les bons WIC, les fonds non-WIC et les achats totaux. Les prix nets moyens mensuels des différentes catégories de fruits/légumes ont été utilisés pour évaluer l’évolution des prix avec le temps. Cette analyse a été complétée en utilisant des modèles d’estimation d’équations généralisées (GEE).

Les plus grandes améliorations ont été observées pour les fruits frais

Les dépenses pour les fruits représentaient 4,6% des dépenses alimentaires des foyers WIC en 2009 (avant les nouvelles incitations WIC) et 6,2% en 2010 (après les nouvelles incitations). La part d’achats de légumes a également augmenté de 5,4% à 6,3%. Les légumes les plus achetés étaient les légumes frais (qui représentaient 60% des équivalents tasses des légumes totaux et des achats) et les légumes en conserve. En grande majorité, les achats de fruits concernaient les fruits frais (~90%). En 2010, les coupons WIC représentait un quart des achats de fruits dans les foyers WIC et 10-19% de ceux de légumes.

Après les révisions WIC, les achats de légumes frais et en conserve ont augmenté en volume de 17,5% et de 27,8% respectivement. Les plus grandes améliorations ont été observées pour les fruits frais avec une augmentation de 28,6 %, soit presque un kilo de plus par foyer par mois. Les foyers WIC ont utilisé trois fois plus de coupons pour acheter des fruits frais que des légumes frais. Un foyer WIC moyen a acheté 906 grammes supplémentaires et dépensé $3,12 de plus pour des fruits frais par mois, soit plus du double des augmentations observées pour les légumes. A l’exception des légumes frais, les quantités de fruits et légumes achetés avec des fonds non-WIC ont diminué après la mise en oeuvre des révisions WIC. Les foyers WIC ont utilisé leurs nouveaux coupons WIC pour les fruits et légumes pour régler ces achats. L’ampleur de cette substitution était relativement faible : entre 4% (fruits frais) et 13% (légumes en conserve) des montants achetés avec des fonds non-WIC en 2009 ont été remplacés par des achats avec des coupons WIC en 2010.

Les efforts ont été payants !

La mise à disposition de coupons pour les fruits et légumes dans les paniers alimentaires WIC a augmenté les achats globaux de fruits et légumes dans les foyers WIC de la Nouvelle Angleterre, surtout pour les fruits frais. Les efforts pour encourager la consommation de fruits et légumes chez les personnes bénéficiant d’une aide alimentaire fédérale ont donc été payants. Si les améliorations observées reflètent bien des changements de consommation de fruits et légumes chez les participants WIC aux Etats-Unis, les effets sur la santé publique pourraient être significatifs. Des résultats similaires sur l’efficacité des modifications de politiques alimentaires ont été publiés ailleurs, y compris la distribution d’incitations financières aux points de vente pour l’achat de fruits et légumes par des familles à faibles revenus 4. Des efforts supplémentaires pour encourager la consommation de fruits et légumes sont nécessaires car les quantités achetées restent relativement faibles.

Tatiana Andreyeva
Université du Connecticut Centre Rudd pour la Politique Alimentaire et l’Obésité, USA
  1. U.S. Department of Agriculture and U.S. Department of Health and Human Services (2010) Dietary Guidelines for Americans, 2010. 7th Edition, Washington, DC: U.S. Government Printing Office. Available at: http://health.gov/dietaryguidelines/dga2010/DietaryGuidelines2010.pdf.
  2. Centers for Disease Control and Prevention (2010) State-specific trends in fruit and vegetable consumption among adults – United States, 2000-2009. Morb Mortal Wkly Rep 59(35):1125-1130.
  3. Oliveira V, FrazÄo E (2009) The WIC Program: Background, Trends, and Economic Issues, 2009 Edition. Washington, DC: US Department of Agriculture, Economic Research Service. Economic Research Report No. 73.
  4. U.S. Department of Agriculture, Food and Nutrition Service, Office of Research and Analysis, “Healthy Incentives Pilot (HIP) Interim Report,” by Susan Bartlett et al. Project Officer: Danielle Berman, Alexandria, VA: July 2013.
Retour Voir l'article suivant