N° 138 | janvier 2014

Que peuvent faire les professionnels de santé pour augmenter la consommation de F&L chez les enfants ?

La consommation accrue de F&L est associée à une réduction des risques de maladies cardiovasculaires, d'AVC, de diabète et de certains cancers. En outre, remplacer les aliments riches en énergie par des F&L peut aider à maintenir un poids sain 1. Les habitudes alimentaires acquises au début de la vie ont un impact sur les comportements alimentaires à l’adolescence et à l’âge adulte 2,3. Etant donné que la grande majorité des enfants ne consomme pas les quantités recommandées de F&L 4, il est important de bien comprendre les stratégies à employer pour augmenter la consommation de ces aliments chez les enfants.

Les professionnels de santé peuvent exercer une influence importante sur la consommation des F&L chez les enfants et cet article résume les stratégies qu'ils pourraient utiliser. Durant les consultations médicales, les recommandations nutritionnelles de professionnels de santé peuvent influencer les enfants dans leur sélection d’aliments, aider leurs proches à créer un environnement familial encourageant des choix sains et suggérer différentes manières d'améliorer l’accès aux F&L. Les professionnels de santé peuvent également créer un environnement alimentaire sain sur leur lieu de travail afin de servir de modèles pour les patients et leur communauté.

Nous avons résumé ci-dessous quelques activités spécifiques que les professionnels de santé peuvent conseiller aux patients, aux établissements médicaux et à leur communauté pour favoriser des environnements plus sains et plus d’autonomie envers les patients et leurs familles.

Opportunités pour les patients, les établissements de santé et la communauté pour influencer la consommation de F&L chez les enfants :

Avec les patients : évaluer, conseiller et proposer des ressources

  • Intégrer l’évaluation et les recommandations de la consommation de F&L dans la pratique clinique. Le guide de l’Académie Américaine de Pédiatrie peut être affiché : (http://www2.aap.org/obesity/practice_management_resources.html?technology=0).
  • Etablir une prescription de F&L sur un ordonnancier dédié afin d'illustrer et souligner l’importance de consommer les portions recommandées de F&L chaque jour 5.
  • Etablir une liste de ressources, comme par exemple :
  • le programme spécial de suppléments nutritionnels pour les femmes, les nouveaux nés et les enfants [WIC],
  • le programme WIC de Nutrition sur les Marchés Locaux [FMNP],
  • le programme d’assistance nutritionnelle [SNAP],
  • les marchés de producteurs locaux, les ateliers de cuisine et les jardins communautaires.

Dans les établissements de santé : créer un environnement sain

  • Etre un établissement "modèle" proposant des aliments et de boissons sains aux patients, aux visiteurs et aux employés.
  • Héberger un marché de producteurs locaux ou un programme agricole communautaire.
  • Mettre en place des recommandations sur l’augmentation des F&L dans les distributeurs, les points de vente alimentaires, les boutiques d’hôpital et les repas servis aux patients (on peut consulter, par exemple, les Recommandations pour la Santé et le Développement Durable dans les concessions et les points de ventes fédéraux 6). Dans la communauté : promouvoir des environnements alimentaires sains là où les enfants passent beaucoup de temps
  • Travailler de concert avec les parties prenantes communautaires et des partenaires comme les départements de santé, les écoles, les crèches, les PMI (service de Protection Maternelle et Infantile) et les associations locales pour améliorer l’accès aux F&L et leur consommation.

Stratégies que les professionnels de santé peuvent conseiller au personnel soignant pour encourager la consommation de F&L chez les enfants

Niveau individuel : impliquer les enfants

  • Jardiner, cuisiner, faire les courses avec les enfants.
  • Visiter une ferme locale ou un jardin communautaire avec les enfants pour qu’ils voient d’où viennent leurs aliments.

Environnement social : établir des intéractions positives avec les enfants

  • Exposer les enfants à une grande variété de F&L.
  • Eviter de trop contrôler leur alimentation, par exemple, ne pas exercer une trop grande pression sur les enfants pour qu'ils consomment certains aliments ou en restreignent d'autres.
  • Prendre régulièrement des repas en famille.
  • Etre un modèle de comportements sains.

Environnement physique : rendre les F&L plus accessibles

  • Faciliter l’accès aux F&L de sorte qu’après avoir été lavés et coupés, ils soient prêts à consommer à la cuisine, sur le plan de travail ou exposés à la vue dans le réfrigérateur.
  • Incorporer des légumes dans des plats comme les pains, les pâtes, les chilis, les soupes, les ragoûts ou les pizzas.
  • Mettre des F&L dans les gamelles à emporter à l’école, au jardin d’enfants, au terrain de jeux, à la piscine ou en camping.
  • Servir des F&L aux évènements scolaires ou sportifs.

Les professionnels de santé peuvent déployer toute une gamme de stratégies à l’intérieur et à l’extérieur des établissements médicaux, tant au niveau individuel que dans l’environnement social ou physique, pour influencer favorablement la consommation de fruits et légumes chez les enfants.

Sonia A. Kim
Division de Nutrition, Activité Physique et Obésité, Centre National pour la Prévention des Maladies Chroniques et la Promotion de la Santé, Centres Américains de Contrôle et de Prévention des Maladies, Atlanta, Georgie, USA
collaborateurs
Kim SA, Grimm KA, May AL, Harris DM, Kimmons J, Foltz JL. Strategies for pediatric practitioners to increase fruit and vegetable consumption in children.2011 Dec;58(6):1439-53
  1. Rolls BJ, et al. Nutr Rev 2004;62(1):1–17.
  2. Lien N, et al.. Prev Med 2001;33(3):217–26.
  3. Wang Y, et al. J Nutr 2002; 132(3):430–8.
  4. Krebs-Smith SM, et al. J Nutr 2010;140:1832-1838.
  5. American Academy of Pediatrics. http://www2.aap.org/obesity/clinical_resources.html?technology=0
  6. Centers for Disease Control and Prevention. http://www.cdc.gov/chronicdisease/resources/guidelines/food-service-guidelines.htm
Retour Voir l'article suivant