N° 210 | octobre 2020

Une participation plus longue au WIC est associée à une meilleure qualité de l’alimentation des enfants de 24 mois

Télécharger Imprimer

Des études montrent que les enfants participant au programme WIC ont une alimentation de meilleure qualité que les enfants de ménages à faibles revenus qui n’y participent pas1. Mais ces études antérieures ne fournissent qu'un instantané de la participation à ce dispositif. Étant donné que WIC offre une éducation nutritionnelle continue aux personnes qui s'occupent des enfants et des aliments de bonne qualité nutritionnelle aux jeunes enfants, une participation plus longue à WIC peut avoir une influence positive cumulative sur la qualité du régime alimentaire des enfants.

Cette étude d'observation longitudinale a porté sur 1 250 enfants* participant à l’étude WIC sur les pratiques d'alimentation des nourrissons et jeunes enfants2 qui a recruté les mères en 2013 pour participer à WIC. Dix entretiens téléphoniques ont été menés avec les mères entre la naissance et le 24e mois de l’enfant. La participation à l'étude WIC a été classée en trois catégories : « faible » (année du nourrisson seulement), « intermédiaire » (au-delà du nourrisson pour certaines) ou « élevée » (les deux premières années de vie pour la plupart). La qualité du régime alimentaire des enfants à 24 mois a été évaluée à l'aide de l’indice HEI-2015 (Healthy Eating Index-2015)3. Ses composantes comprennent un apport adéquat en fruits totaux, fruits entiers, légumes totaux, légumes verts et haricots, céréales complètes, produits laitiers, aliments riches en protéines, en fruits de mer et protéines végétales, et en acides gras, et une consommation modérée de céréales raffinées, sodium, sucres ajoutés et acides gras saturés. Les scores des indicateurs sont additionnés pour obtenir un score total de 0 à 100, 100 indiquant que la personne respecte les recommandations alimentaires américaines4.

Participation au programme WIC et qualité de l’alimentation

Une participation de plus longue durée au WIC a été associée à une plus grande consommation de légumes totaux, légumes verts et haricots, fruits de mer et protéines végétales, et à une plus faible consommation de céréales raffinées et de graisses saturées.
Dans les analyses ajustées en fonction des variables démographiques (race, origine ethnique, niveau d'éducation de la mère, revenu du ménage), les enfants du groupe de durée de participation « élevée » ont obtenu des scores totaux à l'HEI-2015 significativement plus élevés (moyenne ajustée de 59,3) que les enfants du groupe de durée « faible » (moyenne ajustée de 55,3). Le groupe « intermédiaire » (moyenne ajustée de 58,7) ne présentait pas de différence significative par rapport aux autres groupes (figure 1).

Encourager les participants au WIC à rester plus longtemps dans le programme

Les enfants qui ont participé au programme WIC pendant la plupart des deux premières années de leur vie avaient une alimentation de meilleure qualité à 24 mois que les enfants qui, bien que restant éligibles, ont cessé de participer pendant leur enfance. La différence peut être due à une plus grande consommation de légumes et de haricots et à une plus faible consommation de céréales raffinées et de graisses saturées.
Les apports plus sains de ces groupes d'aliments peuvent être attribués à la réception du panier alimentaire WIC qui, à 24 mois, comprend des légumes, des haricots, des céréales complètes et du lait allégé ou non. Le WIC peut également influencer la qualité du régime alimentaire des enfants grâce à l'éducation nutritionnelle dispensée aux personnes qui s'occupent d'eux et aux aliments de bonne qualité nutritionnelle fournis aux enfants.
Cette étude soutient les efforts continus du programme WIC pour augmenter la rétention des enfants dans le programme et fournit aux diététiciens, nutritionnistes et autres professionnels du WIC, un aperçu des avantages nutritionnels d'encourager les participants au WIC à rester plus longtemps dans le programme.

*Les participants à l'étude qui ont déclaré avoir abandonné le programme WIC parce qu'ils n’y avaient plus droit ont été exclus des analyses, pour ne pas biaiser les résultats qui portaient uniquement sur les participants admissibles au programme.

Nancy S. Weinfield
Institut de recherche Kaiser Permanente Mid-Atlantic, USA
Lauren E. Au
Nutrition Policy Institute, Division de l'agriculture et des ressources naturelles, Université de Californie, USA
Basé sur : Weinfi eld NS, Borger C, Au LE, Whaley SE, Berman D, Ritchie LD Longer Participation in WIC Is Associated with Better Diet Quality in 24-Month-Old Children. J Acad Nutr Diet. 2020;120(6):963-971.

1. Gu X, Tucker KL. Dietary quality of the US child and adolescent population: Trends from 1999 to 2012 and associations with the use of federal nutrition assistance programs. Am J Clin Nutr. 2017; 105(1): 194-202.
2. Borger C et al. WIC Infant and Toddler Feeding Practices Study 2: Second year report. Alexandria, VA: US Dept of Agriculture Food and Nutrition Service; 2018.
3. National Cancer Institute. Healthy Eating Index overview and background. https://epi.grants.cancer.gov/hei/. Mis à jour le 13 août 2018. Consulté le 6 décembre 2018.
4. US Depts of Health and Human Services and Agriculture. 2015-2020 Dietary Guidelines for Americans, 8th ed. http://health.gov/dietaryguidelines/2015/guidelines/. Mis à jour le 6 décembre 2018. Consulté le 30 juillet 2020.

Retour Voir l'article suivant