N° 171 | janvier 2017

Alimentation saine : priorité aux premières années de la vie

Télécharger Imprimer

Édito

Si la santé devait être représentée sous la forme d’une image, il pourrait s’agir d’une mosaïque : de loin, seul l’ensemble est visible, puis à mesure que l’on s’approche, se détachent les nombreux éléments qui constituent ce tout.

Cet exemple montre bien la complexité de la santé, formée de nombreux éléments, notamment l’alimentation, l’exercice physique et l’environnement.

Pour les enfants, il est encore plus compliqué de rassembler tous ces éléments, les décisions étant souvent prises par les parents et la bonne santé devant être développée et maintenue au long cours. Ce numéro de GFVN explique la difficulté d’inculquer une alimentation saine et positive, tout en tenant compte du profil génétique (les éléments de la mosaïque) et de l’environnement (la colle qui lie le tout).

De cette mosaïque complexe résulte non seulement une meilleure alimentation, mais également, comme l’indiquent Anett Nyaradi et ses collègues, des résultats scolaires bien meilleurs. Leur étude montre qu’une bonne alimentation, jusqu’à l’âge de 17 ans au moins, est essentielle pour de bonnes performances scolaires.

De toute évidence, plus la nutrition est intégrée tôt, plus la qualité de vie augmente et plus les comportements positifs sont ancrés profondément. Tel est précisément l’objet de l’article publié par Martine Padilla. Il est, par ailleurs, démontré que la diversité des aliments proposés pendant la grossesse, le sevrage et tout au long des premières années de la vie peut modifier les préférences de l’enfant.

Cependant, les efforts pour inculquer une alimentation saine dépassent le simple cadre familial. Ainsi, l’article de Kharofa examine les bonnes pratiques en matière de repas dans les crèches afin de favoriser la consommation d’aliments sains. Une fois encore, le modèle présenté par les adultes et l’exposition à des aliments sains sont primordiaux pour encourager une alimentation équilibrée.

Enfin, une fois que sont assemblés les nombreux éléments de la mosaïque, favorisant un mode de vie sain pour nos enfants, il faut encore faire preuve de patience afin de s’assurer que la colle tient bien et, permet d’obtenir une très belle image. Ce travail de longue haleine amène un résultat merveilleux : la santé de nos enfants.

Margherita Caroli
Pédiatre et nutritionniste, Département de Prévention, Azienda Sanitaria Locale, Brindisi, ITALIE
Voir l'article suivant