N° 172 | février 2017

CANADA : le bon moment pour une politique nationale F&L

Édito

Alors qu’une alimentation riche en fruits et légumes frais est considérée comme une pierre angulaire pour la santé, les Canadiens ne consomment toujours pas les 7 à 10 portions recommandées par le Guide alimentaire canadien. Les études présentées ce mois-ci illustrent les diverses interventions et politiques visant à modifier les comportements en matière de santé au Canada. En pratique, la fréquence des achats, la sensibilisation au Guide alimentaire canadien et les interventions en milieu scolaire représentent toutes les méthodes utilisées pour évaluer l’impact des variables externes sur la consommation globale.

Dans son article, Leia Minaker établit une corrélation entre le type de commerce fréquenté et l’IMC, et fait la synthèse de ses données qui pourraient inspirer des interventions pertinentes en matière d’alimentation.

Parallèlement à cette étude, Vicky Drapeau examine l’efficacité des interventions en milieu scolaire visant à augmenter la consommation de fruits et légumes parmi les enfants.

L’article de Melissa Fernandez et Véronique Provencher examine une des initiatives développées pour la Santé au Canada: Eat Well Campaign: Food Skills (EWC) qui fait la promotion des repas pris en famille et de leur préparation. Cet article se penche sur la collaboration entre les commerces de détail et les secteurs de la santé, de même que l’industrie et les medias et sur la manière dont ils ont travaillé pour tirer profit des ressources et de l’expertise, et étendre la portée et l’efficacité du programme EWC.

Dans ce but, l’Association Canadienne de la Distribution de Fruits et Légumes (ACDFL) et l’Association Canadienne de Santé Publique (ACSP) appellent le gouvernement fédéral à émettre une déclaration de principe en faveur de l’objectif suivant : augmenter de 20 % la quantité de fruits et légumes consommée par les Canadiens à l’horizon 2020. En effet, le Canada est le seul pays du G7 qui n’ait pas adopté une forme de politique nationale en matière de consommation de fruits et légumes. Allant plus loin qu’un simple guide alimentaire, il s’agit de multiplier les programmes comme « Visez la moitié de votre assiette pour votre santé », de l’ACSP, et fournir ainsi aux Canadiens des ressources précises pour les aider à adopter une alimentation saine, à la fois à l’échelle nationale et locale. À l’appui de cette démarche politique, les études présentées dans ce nouveau numéro soulignent l’importance des interventions et autres moyens politiques pour augmenter la consommation de fruits et légumes pour l’ensemble de la population.

Ron Lemaire
Président, Association Canadienne de la Distribution des Fruits et Légumes (ACDFL), CANADA
Voir l'article suivant