N° 175 | mai 2017

Actualités sur le programme américain WIC pour une alimentation saine pour les femmes, les nourrissons et les jeunes enfants

Édito

Le programme WIC : toujours en amélioration

Depuis plus de 40 ans, le programme WIC (programme spécial d’aide à la nutrition pour les femmes, nouveau-nés et enfants aux États- Unis) fournit aux familles défavorisées des aliments sains et une aide à l’allaitement, tout en les orientant vers les services médicaux et sociaux et en les informant sur la nutrition. Géré par le Ministère de l’Agriculture Américain, ce programme aide quelque 7,5 millions de femmes à faibles revenus, ainsi que leurs enfants de 1 à 5 ans. WIC est ainsi le plus grand programme nutritionnel de santé publique aux États-Unis.

La pierre angulaire de WIC est le colis alimentaire. Composés de produits alimentaires sains, adaptés aux besoins nutritionnels des populations fragiles, les aliments du programme WIC sont sélectionnés pour favoriser une croissance et un développement harmonieux des consommateurs. Ils comprennent du lait, des fromages, des yaourts, du beurre de cacahuète, des légumes, du poisson en conserve et des céréales complètes.

Les bénéfi ciaires reçoivent ces aliments préconisés sous forme de bons d’achat sur des cartes électroniques ou au format papier. Ils reçoivent également un bon d’achat valable uniquement pour les fruits et légumes.

Le panier alimentaire WIC, réévalué tous les 10 ans et revu sur des preuves scientifi ques récentes, s’aligne sur les recommandations nationales américaines, tout en tenant compte des diverses origines culturelles des familles WIC à travers tout le pays. En janvier 2017, la NASEM (l’académie américaine des sciences, de l’ingénierie et de la médecine) a publié une étude sur 10 ans concernant les aliments du programme WIC qui a abouti à des recommandations pour modifi er les paniers WIC afi n d’améliorer l’équilibre et les choix des participants.

Un point clé des recommandations de la NASEM est d’augmenter le nombre de fruits et légumes que les familles peuvent acheter via le programme WIC. Ainsi ce dernier fournirait une meilleure alimentation, davantage adaptée aux besoins nutritionnels des bénéfi ciaires. En particulier, la NASEM recommande d’augmenter la consommation et le choix de céréales complètes, de fruits et de légumes. Elle préconise également de réduire certains aliments proposés en trop grande quantité ou «pesants» pour les familles WIC et, enfi n, d’améliorer l’aide aux mères qui allaitent.

En plus de ces modifi cations recommandées, la NASEM émet également des conseils pour mener des études futures. Elle souligne ainsi l’importance continue et cruciale de la recherche dans le cadre du programme WIC, et la nécessité de proposer des paniers alimentaires toujours plus pertinents.

Dans ce numéro, nous avons le plaisir de vous présenter trois articles, qui mettent en avant l’importance de la recherche au service du programme WIC pour s’adapter en permanence à la manière dont les bénéfi ciaires utilisent l’aide fournie.

Douglas Greenaway
Président et Directeur Général Association Nationale WIC - ÉTATS-UNIS
Voir l'article suivant