N° 178 | septembre 2017

Les médecins face aux défis
de la nutrition

Édito

Bien qu’il y ait consensus actuellement sur le fait que le succès d’une politique nutritionnelle repose en grande partie sur l’amélioration de l’environnement alimentaire, cela ne doit pas faire oublier l’importance de la sensibilisation, de la connaissance et de la compréhension des questions de nutrition au niveau individuel.

Les articles présentés démontrent clairement les défis des médecins en général et des généralistes en particulier en ce qui concerne la nutrition. Les deux premiers articles posent des éléments du diagnostic : le point important est la grande discordance entre ce qui devrait/pourrait être fait et ce qui est réellement fait, de même que l’inadéquation entre les attentes des patients sur ce sujet et les pratiques de leur médecin. Le troisième article propose des solutions à long terme concernant la formation médicale à tous les niveaux. A plus court terme, ces articles peuvent constituer un stimulant dans une réflexion sur la question de la nutrition : comment passer d’une approche réactive et curative pour des malades à une approche proactive et préventive pour des sujets en bonne santé ? Comment bien conseiller sans être trop normatif ou intrusif sur un sujet aussi sensible que l’alimentation quotidienne ? Il est sans doute bon de se rappeler que toute discussion autour de la nutrition peut aussi procurer une information utile dans la prise en charge globale d’un patient…

Ambroise Martin
Ancien professeur de Nutrition, Faculté de Médecine, Université Claude bernard-Lyon I
Voir l'article suivant