N° 186 | mai 2018

F&L pour la prévention du diabète de type 2

Édito

Ne sous estimons pas le rôle des F&L dans la prévention et le traitement du diabète de type 2 !

Trois rapports sur ce sujet insistent sur les bienfaits des fruits et légumes (F&L) dans la prévention et le traitement du diabète de type 2 (DT2).

Franziska Jannasch et coll. résument les principaux résultats de leur revue systématique et de leur méta-analyse sur les différents
modèles alimentaires pour prévenir le diabète. Trois ont une incidence bénéfique: le modèle méditerranéen, l’approche DASH
(Approche Diététique pour prévenir l’hypertension artérielle) et le régime AHEI (Alternative Healthy Eating Index, régime alimentaire alternatif sain). Tous trois sont associés à une diminution de 13 à 20 % du risque de diabète. Étrangement, des régimes à la fois pauvres et riches en matière grasse (type régime méditerranéen), réduisent le risque de DT2. Ces observations confirment les résultats à long terme des essais de prévention du DT2 avec un régime modérément restreint en graisses mais privilégiant l’augmentation de la consommation de fruits, de légumes et de céréales complètes.

Dans une vaste étude chinoise publiée par Huaidong Hu, la consommation de fruits frais est associée à une réduction du risque de DT2 de 12 % chez les sujets indemnes de DT2 au démarrage de l’étude. En outre, un risque plus faible de mortalité totale, de maladies cardiovasculaires et de complications micro vasculaires a été observé parmi les patients diabétiques qui consommaient régulièrement des fruits frais au début du suivi. Cependant, les patients diabétiques consommaient moins de fruits frais que les non diabétiques.

Richard Bryce rapporte les bénéfices sur la santé d’un programme prescrivant des F&L sur ordonnance à des patients atteints de DT2 mal contrôlé (achats F&L sur un marché de producteurs). La diminution de l’hémoglobine A1c est significative sur le plan clinique et comparable à celle obtenue avec de nombreux médicaments antidiabétiques. Malheureusement, parmi les personnes sollicitées, peu ont manifesté un intérêt pour participer ; ainsi, l’étude manquait de groupe témoin. Néanmoins, ces résultats suggèrent que des approches diététiques peu onéreuses et novatrices sont indispensables pour améliorer le contrôle de la glycémie chez les patients atteints de DT2.

Riches en nutriments, vitamines et sels minéraux, les F&L représentent une source importante de fibres alimentaires et micronutriments qui peuvent jouer un rôle dans la prévention des maladies chroniques. Outre les F&L, les céréales complètes et les fruits rouges, abondamment consommés dans les pays nordiques ont également des effets bénéfiques sur la santé.

Le remplacement d’une alimentation riche en graisses saturées et en produits transformés par un régime privilégiant les fruits, légumes et céréales complètes a, en soi, des effets bénéfiques sur la santé.

Ainsi grâce à leurs effets antioxydants et anti-inflammatoires, les F&L peuvent avoir une incidence bénéfique sur la santé. De même, la modification de la flore intestinale, largement étudiée aujourd’hui, liée à la consommation régulière de F&L peut jouer un rôle. Différents composés présents dans des échantillons biologiques humains sont impliqués dans les effets bénéfiques des végétaux sur la santé.

Ne sous estimons donc pas leur rôle dans la prévention et le traitement du DT2 !

Matti Uusitupa
Institut de la santé publique et de la nutrition clinique, Université de Finlande orientale, FINLANDE
Voir l'article suivant