N° 197 | mai 2019

Lutte contre l’obesite infantile comment rendre le mode de vie plus sain ?

Télécharger Imprimer

Édito

Partout dans le monde la prévalence de l’obésité continue à augmenter chez les adultes et les enfants. De manière alarmante, l’obésité morbide est la sous-catégorie de l’obésité infantile qui s’accroît le plus rapidement. Pour être plus efficaces, la prévention et le traitement de l’obésité infantile doivent être précoces et organisés de manière exhaustive.

Dans ce nouveau numéro d’Equation Nutrition, nos collègues du Groupe Européen de l’Obésité Infantile (European Childhood Obesity Group- ECOG) nous apportent quelques points de vue pour rendre le mode de vie des enfants plus sain.

Marie-Laure Frelut et Margherita Caroli soulignent l’importance des 1 000 premiers jours de la vie. Elles fournissent des recommandations pour optimiser l’alimentation avant et durant la grossesse, pendant l’allaitement, la petite enfance et l’enfance; en insistant sur les conséquences ultérieures sur la santé.

Andrea Vania nous rappelle les besoins et les particularités spécifiques à l’adolescence dans la perspective d’adopter un mode de vie sain.

Enfin, David Thivel résume les principaux éléments à retenir concernant l’activité physique et la bonne condition physique chez les enfants et les adolescents obèses.

C’est une évidence: il est nécessaire que tous les professionnels impliqués (médecins, psychologues, nutritionnistes, généticiens, experts en activité physique, infirmières, économistes, acteurs politiques et autres) partagent leurs connaissances et leurs compétences dans ce domaine. Ralentir l’épidémie d’obésité ne pourra aboutir que si les recommandations sont réellement appliquées.

Continuons à apporter notre propre contribution, en tenant compte à la fois des besoins individuels et sociétaux !

Daniel Weghuber
Service de pédiatrie, Faculté de médecine de Paracelse, AUTRICHE Groupe Européen de l’Obésité Infantile (ECOG), BELGIQUE
Voir l'article suivant