N° 198 | juin 2019

Les médecins : acteurs privilégiés de la promotion de la santé

Édito

Les professionnels de soins primaires : rôle clé dans la promotion d’une alimentation saine

La promotion de la santé repose le plus souvent sur des changements de la routine quotidienne au sein de laquelle les habitudes alimentaires jouent généralement un rôle majeur.

Il est aujourd’hui communément admis que les habitudes alimentaires d’une personne sont, à la fois le reflet de facteurs sociétaux et d’un contexte individuel.

Le médecin de famille suit généralement ses patients tout au long de leur vie. Dans sa démarche de diagnostic et de traitement, il interprète les signes et symptômes en se basant sur le contexte individuel de ses patients. Il représente également un guide et un témoin au cours de la vie de ses patients.

La relation pérenne qui les lie est ponctuée de moments « privilégiés » où le médecin peut fournir à ses patients des conseils précieux et les aider à améliorer leur hygiène de vie. La relation de confiance est au coeur de ce processus. Cette confiance se construit sur la compréhension et le respect des ressources du patient et des enjeux de sa vie et sur la capacité de répondre à ses besoins.

De multiples informations sur un mode de vie «sain» sont actuellement disponibles, et le public est généralement familiarisé avec les grands principes de base. Le défi le plus difficile est de transformer ces connaissances en actions concrètes. Une approche centrée sur le patient généralement utilisée en médecine familiale, est la clé pour concrétiser cette transformation.

Lorsque le patient a pleinement confiance en son médecin et que ce dernier possède les connaissances nécessaires en nutrition, alors, le changement devient possible !

Anna Stavdal
Présidente élue de WONCA (Société Européenne de médecine générale - médecine de famille) World et ex-présidente de WONCA Europe, NORVEGE
Voir l'article suivant