N° 209 | septembre 2020

Alimentation, Microbiote et santé

Édito

L’impact de l’alimentation sur la santé n’est plus remis en question et une alimentation diversifiée est importante dans ce contexte. Le défi consiste à comprendre les multiples mécanismes qui interviennent dans les liens entre les profils alimentaires et les maladies chroniques. Parmi les acteurs, on trouve le microbiote intestinal, qui métabolise une myriade de molécules alimentaires. Si différents aliments influencent la composition et la diversité du microbiote
intestinal, ce dernier influence également le métabolisme des nutriments utilisés par l’hôte.

Ce numéro d’Equation Nutrition se concentre sur la diversité des aliments, des molécules alimentaires et la santé humaine via la contribution potentielle
du microbiote intestinal.

En utilisant un indice de qualité alimentaire, Laitinen et al. ont montré chez les femmes enceintes qu’un indice élevé est associé à une amélioration de la diversité du microbiote intestinal et à une augmentation des espèces bactériennes, bénéfiques dans des maladies chroniques.

La consommation de fruits et de légumes fait partie intégrante de la diversité alimentaire et Jean-Michel Lecerf relate une récente étude sur le lien entre fruits et légumes et les modifications du microbiote intestinal ayant des effets potentiels favorables sur la santé. Parmi les molécules issues des fruits et légumes, les flavonoïdes sont une sous-classe de polyphénols métabolisés par le microbiote intestinal.

Bolling et al. résume les mécanismes d’action des flavonoïdes impliquant des voies inflammatoires intestinales.

Ces travaux soulignent la nécessité de comprendre comment les molécules dérivées des aliments sont utilisées par la machinerie fonctionnelle du microbiote intestinal et leur impact sur notre métabolisme.

Voir l'article suivant