N° 189 | septembre 2018

Prévention de l’obésité infantile : 10 recommandations pour les « 1000 premiers jours »

Télécharger Imprimer

La prévalence du surpoids et de l’obésité chez les enfants a augmenté dans la plupart des pays au cours des dernières décennies. La prise de poids indésirable, le surpoids et l’obésité résultent notamment d’un décalage entre les apports énergétiques et les dépenses. Mais, l’environnement, de la conception à l’enfance, peut également influencer la santé future de l’enfant. La période dite des « 1000 premiers jours » (de la conception aux 2 ans de l’enfant) est considérée comme déterminante pour la santé ultérieure de l’enfant. En se fondant sur une analyse des connaissances scientifiques existantes, une équipe de chercheurs a publié 10 recommandations pour cette période particulière :

  1. Adopter une alimentation saine dès le désir d’enfant
    • Pendant la période de conception et la grossesse, les deux parents doivent adopter une alimentation riche en fruits et légumes avec un apport en matières grasses et en protéines approprié.
    • Les femmes en surpoids ou obèses envisageant une grossesse doivent essayer de perdre du poids avant la conception.
  2. Surveiller la croissance du bébé : lors la grossesse, à la naissance et au début de la vie
  3. Pratiquer l’allaitement exclusif si possible jusqu’aux 6 mois de l’enfant
  4. Initier la diversification alimentaire entre 4 et 6 mois
  5. Introduire les fruits et légumes tôtAfin de favoriser l’acceptation des aliments qui pourraient être mal acceptés par l’enfant au début
    • Proposer de la variété au quotidien et lors des repas
    • Présenter plusieurs fois l’aliment à l’enfant (jusqu’à 8 fois)

    Il n’est pas nécessaire d’ajouter du sucre, du sel ou des liquides sucrés.

  6. Respecter l’appétit de l’enfant
    • Adapter la portion de nourriture à l’appétit
    • Evitez les pratiques coercitives du style «Finis ton assiette !»
    • Ne pas utiliser d’aliments comme récompense pour un bon comportement.
  7. Limiter l’apport en protéines animales au début de la vie, afin de réduire le risque précoce de rebond de l’adiposité.
  8. Favoriser l’apport de matières grasses contenant des acides gras essentiels
    Le lait de croissance pour les enfants âgés de 1 à 3 ans devrait être préféré au lait de vache, afin de répondre aux besoins en acides gras essentiels et en fer.
  9. Etre un modèle pour l’enfant, ainsi lors des repas la TV et les écrans devraient être éteints.
  10. Encourager l’activité physique et veiller à ce que le temps consacré au sommeil soit suffisant

Des habitudes maternelles saines peuvent réduire le risque d’obésité chez les enfants et adolescents

Une récente étude a montré un risque d’obésité considérablement réduit chez les enfants dont la mère a un mode de vie sain.
Réalisée aux USA, cette étude a porté sur 25 000 enfants non obèses de 9 à 14 ans et leurs mères (16 945 femmes), suivis durant 5 ans.
Les auteurs de l’étude ont défini le fait d’avoir un mode de vie sain, par les critères suivants :

  • maintien d’un IMC normal (18,5-24,9) ;
  • pratique d’au moins 150 min/semaine d’activité physique modérée ou intense ;
  • absence de tabagisme ;
  • consommation d’alcool avec modération (1.0-14.9 g/jour).

Chez les enfants dont la mère avait un tel mode de vie sain, le risque d’obésité était réduit de 75 % comparativement à ceux dont les mères ne respectaient aucun des critères précédents.

Ces résultats soulignent l’importance de mettre en place des interventions multifactorielles reposant sur la famille ou les parents, pour réduire le risque d’obésité chez les enfants.
Par ailleurs, compte tenu des nouvelles tendances relatives à l’emploi des femmes, du nombre croissant de pères célibataires et de l’évolution des normes sociales liées à leur rôle domestique, il convient également d’étudier le rôle de ces derniers dans les pratiques alimentaires familiales.

E=M6 spécial nutrition revient sur vos écrans

Créée en 2017, «E=M6 spécial nutrition» est une déclinaison de l’émission animée par Mac Lesggy. Dédiée au thème de l’alimentation et des fruits et légumes, ce programme parrainé par Aprifel a été diffusé au dernier trimestre 2017 sur les chaines du groupe M6.
Après une rediffusion cet été, E=M6 spécial nutrition vous donne rendez-vous à partir d’octobre sur M6, 6 ter et W9 pour une saison 2 exclusive. Avis aux téléspectateurs !

Pietrobelli A et al. Nutrition in the First 1000 Days: Ten Practices to Minimize Obesity Emerging from Published Science. Int J Environ Res Public Health. 2017 Dec 1;14(12). pii: E1491. doi: 10.3390/ijerph14121491. Klodian Dhana et al. Association between maternal adherence to healthy lifestyle practices and risk of obesity in offspring: results from two prospective cohort studies of mother-child pairs in the United States BMJ 2018; 362.
Retour Voir l'article suivant