Augmenter la consommation de fruits et légumes pour la santé et pour la planète

L’alimentation de mauvaise qualité nutritionnelle est l’un des premiers facteurs de risque pour la santé, entraînant autant de décès que la consommation de tabac ou d’alcool. La faible consommation de fruits et légumes représente ainsi un facteur de risque majeur pour la santé et aurait entrainé 3,9 millions de décès en 2017 d’après l’OMS.
Cette sous-consommation est le reflet de nos habitudes mais plus globalement de l’offre alimentaire. En effet, selon l’OMS et la FAO, les systèmes alimentaires actuels ne permettent pas à chacun d’accéder à des aliments sains, abordables et sûrs. Ils sont, par ailleurs, responsables d’une part importante des émissions de gaz à effet de serre (20 à 35 %) et sont un moteur majeur de conversion des terres, de déforestation et de perte de biodiversité. Au-delà de leurs bénéfices santé, les fruits et légumes ont fait l’objet de nombreuses études qui montrent leur faible impact environnemental et notamment une empreinte écologique, carbone et eau nettement plus faible que les autres groupes alimentaires. Faire évoluer les systèmes alimentaires et en particulier, faire augmenter la consommation de fruits et légumes, est ainsi non seulement un enjeu de santé publique, mais également de durabilité. Cet enjeu dépasse le cadre national et implique d'agir de manière convergente avec d'autres pays.

 

Programmes européens d'information

Aprifel est partie-prenante de plusieurs programmes d’information, co-financés par l'Union européenne, portant sur l'importance de la consommation de fruits et légumes pour la santé :

 

Alliance internationale des fruits et légumes

Depuis sa création en 2004, Aprifel est également membre de l'Alliance internationale des fruits et légumes (AIAM5). Cette initiative, soutenue par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), a pour objectif d'encourager la consommation de fruits et légumes à l'échelle mondiale. Depuis juin 2015, l’Alliance Internationale des Associations de Promotion "5 Fruits et Légumes par jour" réunit 30 pays.

AIAM5 entreprend de nombreuses actions :

  • Soutenir les initiatives nationales
  • Faciliter la collaboration sur des objectifs communs
  • Échanger sur les bonnes pratiques
  • Partager les outils de communication
  • Organiser des conférences internationales
  • Diffuser les dernières avancées scientifiques sur les fruits et légumes notamment via sa newsletter GFVN
  • Assurer le leadership mondial

Pays membres

Membres associés