N° 210 | octobre 2020

Évolution des apports alimentaires et en nutriments des participants au programme WIC

Télécharger Imprimer

En 2009, la composition et la quantité d’aliments inclus dans le Programme spécial d’aide alimentaire WIC, destiné aux femmes, aux nouveau-nés et aux enfants, ont été révisées pour mieux s’aligner sur les recommandations nationales : augmentation des bons d’achat utilisables sur les produits à base de céréales complètes et les F&L, réduction pour le lait, le fromage et les jus, et restrictions sur la teneur en matières grasses du lait1.
Cette étude transversale s'appuie sur les données de la National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) pour évaluer les changements des apports alimentaires et en nutriments chez les enfants (n=1078, 24-59 mois) et les femmes (n=1025, 19-50 ans) des foyers bénéficiaires du programme WIC, avant (2005-2008) et après (2011-2014) la mise en œuvre des révisions du panier alimentaire de 2009.

Évolution des groupes d'aliments et de nutriments chez les enfants après la révision

Les modifications du panier alimentaire ont été associées à une augmentation des apports en fibres (de 10,6 g à 11,6 g), en vitamine E (de 4,3 mg à 5,3 mg) et en phosphore (de 1 040 mg à 1 100 mg) chez les enfants par rapport à l'échantillon d’avant la révision. L’augmentation des apports en fibres peut s'expliquer en partie par la consommation accrue de céréales complètes (de 15 g à 23,2 g) et de légumineuses (de 0,05 à 0,08 équiv. tasses) qui a été également observée puisque la révision des paniers en 2009 comprenait davantage de céréales complètes et une plus grande variété d'aliments riches en protéines, tels que les haricots et les légumineuses. De plus, une diminution de la consommation de légumes amylacés (de 0,33 à 0,23 équiv. tasses) a été notée chez les enfants.
Ces données suggèrent que l’augmentation des variétés de céréales complètes et de légumineuses dans le panier alimentaire a permis d’accroître la consommation de ces produits et contribué à améliorer les apports en fibres.

Tableau 1 : Apports alimentaires des enfants participant au programme WIC avant et après la révision du panier

Catégorie de nutriment / d'aliment Avant la révision  (n=569) Après la révision (n=509) Valeur-p

(signification statistique)

Nutriments à augmenter

- Fibres (g)

- Vitamine K (mg)

- Calcium (mg)

- Fer (mg)

- Zinc (mg)

 

10,6

2 104

936

11,8

8,6

 

11,6

2 058

985

11,8

8,1

 

0,004**

0,348

0,192

0,948

0,061

Autres nutriments importants

- Vitamine E (mg AR)

- Vitamine A (μg RAE)

- Phosphore (mg)

 

4,3

547

1 040

 

5,3

562

1 100

 

<0,001***

0,510

0,012**

Groupes d'aliments prioritaires

- Total légumes (équiv. tasses)

- Total légumes amylacés (équiv. tasses)

- Légumineuses comptabilisées comme légumes (équiv. tasses)

- Céréales complètes (g)

- Total fruits (équiv. tasses)

- Total produits laitiers (équiv. tasses)

 

0,71

0,33

0,05

0,53

1,7

2,15

 

0,65

0,23

0,08

0,82

1,6

2,12

 

0,307

0,042*

0,013*

0,001**

0,788

0,869

*P<0,05; **P<0,01; ***P<0,01.

Évolution des groupes d'aliments et de nutriments chez les femmes après la révision

Une augmentation des apports en fibres a également été observée chez les femmes (de 14,6 g à 16,4 g), qui peut également s'expliquer par la consommation accrue de céréales complètes (de 17,5 g à 25,2 g) observée après la révision, même si elle n'était pas très significative.
Les participantes au programme WIC ont déclaré des apports plus élevés en sodium après la révision (3 342 mg contre 3 096 mg pour l’échantillon d’avant la révision).

Tableau 2 : Apports alimentaires des femmes participant au programme WIC avant et après la révision du panier

Catégorie de nutriment / d’aliment Avant la révision (n=537) Après la révision (n=488) Valeur-p

(signification statistique)

Nutriments à augmenter

- Fibres (g)

- Potassium (mg)

- Calcium (mg)

- Fer (mg)

- Folate (μg)

 

14,6

2 303

881

14,4

351

 

16,4

2 402

935

14,1

380

 

0,013*

0,145

0,157

0,642

0,112

Nutriments à limiter

- Sucres ajoutés (équiv. c. à thé)

- Graisses saturées (%énergie)

- Sodium (mg)

 

21,1

10,9

3 096

 

17,8

10,9

3 342

 

0,068

0,956

0,002**

Groupes d'aliments prioritaires

- Total légumes (équiv. tasses)

- Total légumes amylacés (équiv. tasses)

- Légumineuses comptabilisées comme légumes (équiv. tasses)

- Céréales complètes (g)

- Total fruits (équiv. tasses)

- Total produits laitiers (équiv. tasses)

 

1,36

0,37

 

0,14

0,62

0,91

1,53

 

1,45

0,40

 

0,18

0,89

1

1,69

 

0,375

0,609

 

0,438

0,087

0,672

0,334

*P<0.05; **P<0.01.

Des éléments importants à considérer pour les futures modifications du panier

Les révisions du panier alimentaire ont été associées à une consommation accrue de céréales complètes et une augmentation des apports en fibres à la fois pour les enfants et les femmes. Chez les enfants, on constate une amélioration des apports en vitamine E et en phosphore ainsi que la consommation de plus de légumineuses et de moins de féculents. Aucun changement dans la consommation totale de fruits, de fruits entiers ou de jus de fruits n'a été observé, alors que les révisions du panier comprenaient une incitation à acheter des fruits frais via des bons d'achat. Les recommandations sur la suppression des jus de fruits et la réaffectation du budget correspondant aux bons d’achat pour des produits frais2,3 sont des éléments importants qui devront être pris en considération pour les futures modifications du panier.

Jacqueline A. Vernarelli
Département de Santé Publique, Université du Sacré-coeur, USA
D'après : Zimmer, M., & Vernarelli, J. (2019). Changes in nutrient and food group intakes among children and women participating in the Special Supplemental Nutrition Program for Women, Infants, and Children: Findings from the 2005–2008 and 2011–2014 National Health and Nutrition Examination Surveys. Public Health Nutrition, 22(18), 3309-3314.

1. Institute of Medicine (2006) WIC Food Packages: Time for a Change. Washington, DC: National Academies Press.
2. Ferris HA, et al. (2017) Time for an end to juice in the Special Supplemental Nutrition Program for Women, Infants, and Children. JAMA Pediatr 171, 509–510.
3. Nagata JM, et al. (2016) The option of replacing the Special Supplemental Nutrition Program for Women, Infants, and Children fruit juice supplements with fresh fruits and vegetables. JAMA Pediatr 170, 823-824.

Retour Voir l'article suivant