N° 146 | octobre 2014

Environnement des magasins alimentaires aux USA

Télécharger Imprimer

Édito

De l’importance de la recherche dans certains quartiers…

Les règles de base d’une alimentation saine sont actuellement assez bien établies. Leur promotion est de plus en plus assurée par des politiques publiques de nutrition-santé, mises en oeuvre de manière croissante dans le monde ; et constamment, ces messages ne touchent pas les sous-populations qui bénéficieraient le plus de leur mise en pratique. Evidemment, des résultats scientifiques spectaculaires obtenus par les puissantes “omiques” offriront des explications plus fines et plus précises des mécanismes moléculaires sous-jacents à l’effet des aliments sur la santé. Cependant, face à ces explications, la lecture des publications scientifiques résumées dans ce numéro ne conduit qu’à une seule question : Et alors ? Certaines barrières au succès des politiques nutritionnelles sont clairement mises en lumière dans différents environnements et en utilisant différents outils de recherche, soulignant constamment de fortes différences entre l’offre et l’environnement alimentaire et les règles de santé de base, surtout dans les communautés les plus défavorisées. Ceci n’est pas propre aux Etats- Unis où ces études ont été menées. La situation actuelle permet probablement des bénéfices raisonnables qui permettent aux magasins d’alimentation et aux supérettes de survivre sur le plan économique. Elle offre probablement aussi des bénéfices plus que raisonnables aux fabricants de ces aliments… tant que les coûts élevés liés aux effets indésirables bien connus de ce type d’environnement alimentaire restent externalisés. Ce type de recherche n’apportera sans doute pas à leurs auteurs un fort impact dans les indices bibliométriques ; mais, en revanche, nous avons clairement besoin de davantage d’études de ce type pour mieux documenter et mieux concevoir des moyens d’action pour améliorer l’alimentation de ces publics, en allant au-delà des messages de santé, véridiques mais hors contexte !

Ambroise Martin
Ancien professeur de Nutrition, Faculté de Médecine, Université Claude bernard-Lyon I
Voir l'article suivant