L’Anses recommande de renforcer la consommation de F&L - Aprifel

24 janvier 2017

 

L’Anses vient de publier ce 24 janvier l’avis et le rapport sur l’« Actualisation des repères du Plan National Nutrition Santé (PNNS) : révision des repères de consommations alimentaires » pour la population adulte.

L'agence a déterminé, au moyen d'un algorithme mathématique, quel régime alimentaire permettrait de couvrir les besoins nutritionnels de 97,5% de la population adulte, tout en prévenant le risque de maladies chroniques et en limitant l'exposition aux contaminants alimentaires.

Concernant la réduction du risque de maladies chroniques, l’Anses indique dans son avis que «La consommation de fruits et légumes diminue le risque de maladies cardio-vasculaire avec un niveau de preuve convaincant. Leur consommation est par ailleurs associée à une diminution du risque de cancer colorectal, de cancer du sein de statut ER négatif, ainsi que de diabète de type 2 et de prise de poids… ».

Au regard de cette analyse, le Comité d’Expert spécialisé « Nutrition humaine » de l’Anses formule plusieurs recommandations dont celle d’augmenter considérablement la consommation moyenne des F&L qui est actuellement insuffisante (données INCA2).

L’Anses indique sur son site que « Les consommations de fruits et légumes restent cruciales et doivent être renforcées en privilégiant les légumes».

 

Source : ANSES

Retour