1 adolescente sur 5 serait trop maigre

15 juin 2017

Alors que le surpoids et l’obésité ne cessent de progresser dans le monde et que les chiffres se stabilisent en France, les adolescentes françaises sont concernées par un autre problème : la maigreur. C'est le constat d'une étude sur la corpulence des français, publiée ce mardi 13 juin dans le Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire (BEH) de l'Agence Sanitaire Santé Publique France. Cette étude qui porte sur l'évolution du surpoids des Français en 10 ans révèle qu’une adolescente sur cinq, âgée de 11 à 14 ans est trop maigre en France.

Des adolescentes françaises trop maigres

Si le nombre d’enfants et d’adolescents obèses âgés de 6 à 17 ans s'est stabilisé ces dernières années (17,2% en 2015 contre 16,9% en 2006), la maigreur, elle, a augmenté de « manière significative». Elle est passée de 8% à 13% de 2006 à 2015. Une catégorie est particulièrement concernée : les filles de 11 à 14 ans. Elles sont cinq fois plus nombreuses qu'il y a dix ans à être maigres (19,6% contre 4,3%).

Des résultats à nuancer

Néanmoins, les médecins indiquent que de tels chiffres sont à relativiser. On ne peut pas parler d’anorexie pathologique car la maigreur de grade 1 (juste sous les seuils de normalité) n'est pas de la maigreur pathologique. D’où l’intérêt des chercheurs de pousser plus loin leurs travaux sur cette extrême minceur qui touchent les jeunes aujourd’hui.

 

Source : Agence Sanitaire Santé Publique France

Retour