Fertilité : adopter le régime méditerranéen augmente les chances de réussite lors d’une FIV

9 février 2018
Télécharger Imprimer

Un article récemment publié par une équipe de chercheurs grecs montre que  suivre une alimentation de type « méditerranéenne » augmente les chances de réussite lors d’une Fécondation In Vitro (FIV).

Les chercheurs ont suivi les habitudes alimentaires de 244 femmes (non obèses) âgées de 22 à 41 ans engagées dans un protocole de FIV. Ils ont croisé ces données avec  leur suivi clinique (implantation de l’embryon, grossesse, naissance).

Les résultats montrent que les femmes, consommant davantage de fruits et légumes frais, de céréales complètes, de poisson, d'huile d'olive, et moins de viande rouge, au cours des 6 mois précédant une FIV, ont entre 65% et 68% de chances supplémentaires d'avoir un bébé (particulièrement chez les femmes âgées de moins de 35 ans).

Du désir de grossesse à la naissance, la prise en charge nutritionnelle est un élément majeur au bénéfice de la santé de la mère et de l’enfant : meilleure fertilité, moins de complications obstétricales, néonatales, pédiatriques… Ainsi, il est recommandé aux  femmes enceintes et à celles souhaitant avoir un enfant d’ adopter une alimentation saine, riche en fruits et légumes pour elles et leurs bébés.

Du désir de grossesse à la naissance, la prise en charge nutritionnelle est un élément majeur au bénéfice de la santé de la mère et de l’enfant : meilleure fertilité, moins de complications obstétricales, néonatales, pédiatriques… Ainsi, il est recommandé aux femmes enceintes et à celles souhaitant avoir un enfant d’ adopter une alimentation saine, riche en fruits et légumes pour elles et leurs bébés.

Source : Karayiannis D, Kontogianni MD, Mendorou C, Mastrominas M, Yiannakouris N. Adherence to the Mediterranean diet and IVF success rate among non-obese women attempting fertility. Hum Reprod. 2018 Jan 30.

Retour