Top départ pour l’année internationale des fruits et légumes

21 décembre 2020
Télécharger Imprimer

Le 15 décembre 2020, l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a officiellement proclamée 2021 Année internationale des fruits et légumes. Cette initiative portée par la FAO et l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a pour objectif de sensibiliser le public au rôle important des fruits et légumes dans la nutrition, la sécurité alimentaire et la santé humaine. Aprifel soutient cette année internationale et développera plusieurs actions dans ce cadre. Aux côtés de vingt-cinq entités et d’une vingtaine d’autres pays réunis au sein de l’Alliance internationale des fruits et légumes (AIAM5), Aprifel a signé une déclaration en ce sens.

 

Les bénéfices pour la santé de la consommation régulière de fruits et légumes sont, aujourd’hui, largement démontrés1. Ainsi que l’a rappelé le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres à l’occasion du lancement de cette année internationale

« les fruits et légumes sont le fondement d’une alimentation saine et variée ». « Ils apportent à l’organisme une abondance de nutriments, renforcent le système immunitaire et contribuent à réduire les risques de maladies. Et pourtant, malgré ces avantages considérables, nous n’en consommons pas assez », a-t-il ajouté.

Faire augmenter les consommations de fruits et légumes, un enjeu mondial de santé publique

Face à ce constat partagé à l’échelle internationale, les Nations-Unies ont proclamé 2021 Année internationale des Fruits et Légumes. Cette initiative portée par la FAO et l’OMS a pour objectif de sensibiliser le public au rôle important des fruits et légumes dans la nutrition, la sécurité alimentaire et la santé humaine. Cette initiative s’inscrit dans la décennie d’action pour la nutrition 2015-2025 (voir encadré). Aprifel soutient cette année internationale. Aux côtés de vingt-cinq entités et d’une vingtaine d’autres pays réunis au sein de l’Alliance internationale des fruits et légumes (AIAM5), l’Agence a signé une déclaration en ce sens et développera plusieurs actions dans le cadre de l’année internationale.

La décennie d’action pour la nutrition

L’alimentation est un déterminant fort de la santé. La mauvaise qualité nutritionnelle de notre alimentation est le premier facteur de risque pour la santé. Elle est en cause dans un décès sur cinq dans le monde. L’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé la période « 2016/2025 – Décennie d’actions pour la nutrition». Dans ce cadre, les États Membres des Nations Unies ont pris l'engagement d'assurer, pendant 10 ans, la mise en œuvre pérenne et cohérente de politiques et de programmes, et d'accroître les investissements en vue d'éliminer la malnutrition sous toutes ses formes, partout, en ne laissant personne de côté. Parmi les actions qui doivent être réalisées, une importance particulière est donnée à celles pouvant être menées durant les 1000 premiers jours de la vie et celles pouvant aider les parents à faire des choix de consommation appropriés (notamment à base de fruits et légumes) dans un environnement alimentaire qui nous façonne dès le plus jeune âge.

Retour