Allégations

 VNR, AR, BNM, ANC… quelques définitions utiles

Les Valeurs Nutritionnelles de Référence – VNR (Dietary Reference Values – DRVs) peuvent être utilisées pour évaluer l’état nutritionnel de populations ou d’individus, pour établir des recommandations nutritionnelles pour une population ou un individu, ou pour définir les Apports de Référence (AR) pour l’étiquetage nutritionnel, obligatoire sur les emballages alimentaires (EFSA, 2010 ; règlement (UE) n°1169/2011).

Les VNR regroupent plusieurs valeurs :

  • le Besoin Nutritionnel Moyen (Average Requirement) ;
  • l’Apport Nutritionnel Conseillé (Population Reference Intake) ;
  • le seuil d’apport minimal (Lower Threshold of Intake) ;
  • l’Apport Maximal Tolérable (Tolerable Upper Intake Level) ;
  • l’Apport de Référence (Reference Intake) ; l’Apport Satisfaisant (Adequate Intake).

L’Apport Satisfaisant étant proposé lorsque les données disponibles ne permettent pas de déterminer le BNM et l’ANC (EFSA, 2010).

Les VNR sont déterminées pour les macronutriments et les micronutriments en considérant le lien entre un nutriment donné et la santé humaine. Ces valeurs doivent être adaptées à chaque contexte spécifique pour tenir compte d’autres facteurs propres à celui-ci : priorités de santé, caractéristiques de la population, considérations économiques ou environnementales, etc.

Un outil interactif est mis à disposition par l’Efsa permettant d’accéder rapidement et facilement aux VNR par nutriment et population. Il est destiné aux utilisateurs finaux de ces valeurs, notamment les professionnels de la nutrition et de la santé, les gestionnaires du risque, les décideurs politiques, les fabricants de produits alimentaires ou les scientifiques.

 

Apports de Référence (AR)

Depuis le 13 décembre 2011, les Apports de Référence remplacent officiellement les AJR (Apports Journaliers Recommandés) d’après le règlement (UE) n°1169/2011 du Parlement Européen et du Conseil du 25 octobre 2011 concernant l’INformation des COnsommateurs sur les denrées alimentaires (règlement INCO). Les Apports de Référence correspondent aux besoins moyens en nutriments et en énergie d’un adulte en bonne santé, sans distinction du sexe, de l’âge ou de l’activité physique. Les Apports de Référence visent donc toutes les catégories de populations, contrairement aux ANC qui sont spécifiques pour chaque groupe de population.

Besoin Nutritionnel Moyen (BNM)

Le Besoin Nutritionnel Moyen (BNM) correspond à la moyenne des besoins nutritionnels individuels, calculée à partir d’une ou plusieurs études expérimentales, en prenant en compte la biodisponibilité (rapport entre la quantité ingérée et celle absorbée par l’intestin) des nutriments étudiés (Darmon et Darmon, 2008).

Apports Nutritionnels Conseillés (ANC)

L’Apport Nutritionnel Conseillé (ANC), correspond en général à 130 % du BNM et prend en compte les différentes sous-catégories pertinentes de la population. Les apports nutritionnels conseillés sont définis par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) au niveau national. Ils sont fixés pour chaque catégorie de la population française, en fonction du sexe et de l’âge et tiennent compte de la variabilité interindividuelle des besoins (Anses).

Les ANC sont des valeurs définies pour chaque nutriment (protéines, lipides, glucides, minéraux, vitamines, fibres…) comme étant l’apport permettant de couvrir les besoins physiologiques de la plus grande partie de la population, soit 97,5 % des individus. Ils servent ainsi de référence aux responsables de santé publique, aux responsables de l’alimentation et des collectivités, aux chercheurs et aux industries agroalimentaires (Anses).

A noter que les ANC des différents nutriments ont été publiés en 2001 (A. Martin, 2001). Depuis, l’Anses a révisé les ANC pour les protéines (2007), pour les acides gras (2011) et pour les sucres (2016). D’autres réactualisations suivront.

En savoir plus : 

 

Voir l’article suivant