Recommmandations et niveaux de consommation des fruits et légumes

Etat des lieux de la consommation de fruits et légumes française, européenne et mondiale

  • Au niveau mondial

Selon l’OMS, le niveau de consommation quotidienne en fruits et légumes varie considérablement dans le monde, allant de moins de 100 g dans les pays les moins développés à plus de 450 g en Europe occidentale (www.who.int/fr/).
Dans un communiqué de 2006, l’Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) indique que la consommation moyenne de fruits et légumes dans le monde équivaut à tout juste 20-50 % des seuils minimums recommandés. Cette faible consommation serait le résultat de plusieurs facteurs dont les mauvaises pratiques agricoles, la pauvreté et la montée en flèche des aliments prêt-à-consommer (FAO, 2006).

En 2010, la consommation moyenne de fruits dans le monde, et chez les adultes, est estimée à 81.3 g/jour, avec la Jamaïque et la Malaisie en tête, tandis que l’Éthiopie, le Népal, l’Inde, le Vanuatu et le Pakistan sont les plus faibles consommateurs. En revanche, la consommation moyenne de légumes dans le monde est estimée à 208.8 g/jour, soit plus de deux fois supérieure à celles des fruits. Le Zimbabwe et la Grèce apparaissent dans les plus grands consommateurs de légumes, alors que le Vanuatu, les Philippines, la Hongrie, la Suisse, l’Arménie et la Géorgie figurent en bas du classement (Micha et al, 2015).

  • Au niveau européen

Malgré le large consensus établi sur les bénéfices santé et environnementaux de la consommation des fruits et légumes, une proportion significative de la population européenne ne respecte pas les recommandations internationales de consommer au moins 400 g de fruits et légumes par jour.

Selon les données Eurostat 2016, dans l’Union européenne, seuls 14% de la population âgée de 15 ans ou plus suivent les recommandations internationales d’au moins 5 portions de fruits et légumes par jour. Le Royaume Uni, le Danemark et les Pays Bas sont les pays avec les taux les plus élevés, respectivement 32%,26% et 25%.

Ces données européennes indiquent également que 34% des personnes âgées de plus de 15 ans ne consomment pas de fruits et légumes quotidiennement. La Roumanie, la Bulgarie et la Lettonie sont les pays avec les taux les plus élevés, respectivement 65%, 59% et 49% (cf figure ci-dessous – Consommation de fruits et légumes par jour dans les États membres de l’UE, 2014 (Eurostat, 2016).

Selon le « Consumption monitor 2019 » publié par Freshfel , 21 parmi les 28 états membres de l’Union Européenne se situaient en-dessous des recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ; les plus faibles moyennes de consommation étant constatées pour la Slovaquie, la Hongrie et le Royaume-Uni. Sept pays atteignent les recommandations, en moyenne : la Roumanie, la Grèce, Chypre, l’Italie, le Portugal, l’Espagne et la Lituanie.

Consommation de fruits et légumes (sauf pommes de terre) en Europe (en g/personne/jour) en 2017

  • Au niveau français

La dernière étude Individuelle Nationale sur les Consommations Alimentaires (INCA 3) a mis en évidence que la consommation moyenne de fruits & légumes des Français, avec 374 g/j, est bien inférieure aux 400g recommandés quotidiennement. Derrière cette moyenne, se cache une grande disparité de niveaux de consommation, qui peut dépendre de l’âge, du sexe, du niveau d’études, de la catégorie socio-professionnelle, de la région… Il est à noter que la consommation de fruits et légumes est positivement associée au niveau d’étude (de l’individu ou de son représentant).

Dans le cadre de l’évaluation du PNNS, l’étude Nationale Nutrition Santé (ENNS 2006-2007) et le volet nutritionnel de l’Etude Esteban 2014-2016 ont permis d’évaluer l’évolution de la situation nutritionnelle en France. Le pourcentage d’adultes et d’enfants consommant « au moins 5 fruits et légumes par jour » n’a globalement pas évolué ces dernières années.

Situation nutritionnelle en France selon les indicateurs d’objectif du PNNS
relatifs à la consommation de fruits et légumes, comparaison ENNS 2006 / Esteban 2015

Enfants de 6 à 17 ans Adultes
ENNS (2006) Esteban (2015) ENNS (2006) Esteban (2015)
% de sujets consommant l’équivalent d’au moins 3,5 portions de fruits ou de légumes par jour
(≥ 280 g / jour).
44,8 44,8 64,6 63,1
% de sujets consommant l’équivalent d’au moins 5 portions de fruits ou de légumes par jour
(≥ 400 g / jour).
23,3 23,1 43,6 41,7

 

Il est cependant important de noter que plus d’1/3 des adultes sont des petits consommateurs de fruits et légumes (avec moins de 3,5 portions consommées par jour) alors que seulement 5,3% sont considérés comme des grands consommateurs (au moins 10 portions par jour), selon l’étude Esteban. Par ailleurs, le pourcentage d’adultes atteignant le repère de consommation en fruits & légumes augmente significativement avec l’âge, tant chez les hommes que chez les femmes.

Les habitudes et les tendances de consommation alimentaire sont des sujets régulièrement traités dans la revue Équation Nutrition (études INCA 3, EPIC, ENNS…).

Retour