N° 150 | février 2015

WIC : Fortifie les familles americaines depuis 40 ans Le regard hawaïen

Télécharger Imprimer

WIC : le programme nutritionnel phare en santé publique

Le programme spécial de supplémentation nutritionnelle pour les mères, les nourrissons et les enfants (WIC - Women, Infants and Children) est un investissement efficace pour promouvoir la santé tout au long de la vie et aider les familles 1,2,3. En 2014, WIC a célébré 40 ans d’éducation nutritionnelle, de promotion de l’allaitement maternel et de suppléments nutritionnels. Le programme WIC offre son expertise en tant que l’un des 15 programmes d’assistance nutritionnelle du Ministère Américain de l’Agriculture (United States Department of Agriculture – USDA). Accompagnant environ une naissance sur deux aux Etats-Unis, il est devenu le programme nutritionnel phare en santé publique pour de nombreuses familles à faibles revenus. Il sert souvent de premier point d’accès aux services de santé et aux services sociaux. WIC fait de la prévention, met en relation les familles et les organismes locaux et fait connaître les maisons médicales/ dentaires. Il permet d’atteindre les objectifs nationaux de santé publique en matière de réduction des naissances prématurées et de mortalité infantile, d’augmentation de l’allaitement maternel et de réduction du surpoids chez la mère et l’enfant. Des données ont montré que WIC améliore les résultats en lien avec la naissance 2,6,7,l’alimentation et les paramètres qui s’y rattachent 3,9, les pratiques d’alimentation des nourrissons 5, et les taux de vaccination 4 chez les mères, les nourrissons et les enfants jusqu’à l’âge de 5 ans.

Nouveauté 2009 : les coupons fruits et légumes

Les messages nutritionnels WIC se focalisent sur l’encouragement des familles à consommer plus de fruits, de légumes, de céréales à grains entiers et de fi bres et moins de matières grasses, de cholestérol, de jus et de boissons sucrées et de pratiquer l’allaitement. Une fois inscrits, le programme propose chaque mois aux participants un panier alimentaire, conçu pour une bonne qualité nutritionnelle afin d’assurer une bonne santé, une bonne croissance et un bon développement. Suite à une étude réalisée par l’Institut de Médecine, ce panier a été modifi é en 2009 pour l’aligner avec les Recommandations Nutritionnelles destinées aux Américains. Pour la première fois, le nouveau panier contenait des coupons à échanger contre les fruits et légumes (CVV cash value vouchers) 8. Chaque état doit permettre l’achat de fruits et légumes frais avec ces coupons. En revanche, l’achat de fruits et légumes congelés, en conserve et/ou séchés, reste à la discrétion de chaque état. Les CVV mensuels vont de $15 pour les mères allaitantes exclusivement ayant plusieurs enfants, à $10 pour les femmes enceintes ou en post-partum, à $8 pour les enfants. Les états peuvent également inclure des bananes fraîches chez les nourrissons. Outre les fruits et légumes, le panier alimentaire contient du lait écrémé, du fromage, des produits à base de soja, des légumineuses, du beurre de cacahuètes, des oeufs et des céréales à grains entiers. L’agence WIC de chaque état développe une liste d’aliments WIC autorisés basée sur les recommandations et les réglementations de l’USDA qui précisent le type et les quantités exactes d’aliments qu’il s’agisse de femmes enceintes, de femmes en post-partum, de femmes allaitantes, de nourrissons ou d’enfants. Les familles peuvent échanger les coupons des paniers alimentaires auprès d’un magasin d’alimentation agréé dans la majorité des états. Certains états permettent l’échange de coupons dans des marchés de producteurs locaux habilités.

Des particularités propres à Hawaï

Les familles WIC peuvent acheter leurs fruits et légumes en combinant les chèques WIC ou EBT, en liquide, par cartes bancaires, y compris celle du programme d’assistance alimentaire EBT. Comme les prix des produits frais dépendent du poids, certaines familles peuvent rencontrer des difficultés lors de l’échange des coupons CVV à leur juste valeur si cela dépasse le montant inscrit. Pour aider les familles WIC à utiliser les CVVs, la liste hawaïenne d’aliments approuvés WIC inclut un schéma d’estimation du prix des produits frais. Il est plus facile d’additionner les prix des fruits et légumes congelés, en conserve ou séchés que de devoir peser un produit puis multiplier le poids par le prix au kilo.

A Hawaï, on peut utiliser les CVVs pour acheter des produits frais et congelés (mais pas de produits en conserve ou séchés). Le taro, les feuilles de taro et le poi (un produit à base de taro moulu) ont une très grande importance culturelle pour les Hawaïens de souche et sont des produits autorisés. Le WIC Hawaïen permet l’achat de bananes fraîches pour les nourrissons. Cependant, à l’heure actuelle, aucun marché de producteurs locaux n’est autorisé à accepter les CVV. La liste actualisée des aliments autorisés se trouve sur le site www.health.hawaii.gov/wic .

L’ensemble des chèques WIC utilisés totalise environ $28 148 852 en 2014

Au cours de l’année fiscale se terminant le 30 septembre 2014, le WIC Hawaïen a servi en moyenne 33 923 femmes, nourrissons et enfants chaque mois, chacun bénéficiant d’une aide alimentaire mensuelle de $69,15. La somme de l’ensemble des chèques WIC utilisés totalise environ $28 148 852 dont $1 811 206 pour l’achat de fruits et légumes. Malheureusement, la valeur des bananes fraîches pour les nourrissons n’est pas disponible car on peut utiliser les chèques WIC pour d’autres produits. A Hawaï, l’échange des CVVs est stable (83,1%, 83,7%, 82,7% et 81,5% ) des coupons émis durant les années fi scales 2011 à 2014.

Au final, le programme WIC a permis d’améliorer la santé des mères, des nourrissons et des enfants aux États-Unis durant 40 ans. WIC reste à l’écoute pour intégrer de nouveaux changements qui répondent aux besoins des populations cibles ainsi que des pratiques basées sur les preuves tout en contrôlant le prix des aliments.

Linda R. Chock
Directeur des Services, Division des Services de Santé à la Famille, Département de la Santé d’Hawaï, Honolulu, USA
collaborateurs
  1. Anderson J, Hayes D, Chock L. Characteristics of overweight and obesity at age two and the association with breastfeeding in Hawaii Women, Infants and Children (WIC) participants. Matern Child Health J. 2013.
  2. Avruch S, Cackley AP. Savings achieved by giving WIC benefi ts to women prenatally. Public Health Report. 1995;110:27-34.
  3. Basiotis PP, Karmer-LeBlanc CS, Kennedy ET. Maintaining nutrition security and diet quality: the role of the Food Stamp Program and WIC. Family Economics and Nutrition Review, 11(1.2):4-16.
  4. Cortese MM, Diaz PS, Samala U, et al. Underimmunization in Chicago children who dropped out of WIC. Am J Prev Med. 2004;26(1):29-33.
  5. Gross SM, Resnik AK, Cross-Barnet C, et al. The differential impact of WIC peer counseling programs on breastfeeding initiation across the state of Maryland. J Hum Lact. 2009;25(4):435-443.
  6. Khanani I, Elam J, Hearn R., et al. The impact of prenatal WIC participation on infant mortality and racial disparities. Am J Public Health. 2010;100(Supp1):S204-S209.
  7. Kowaleski-Jones L, Duncan GJ. Effects of participation in the WIC Program on birthweight: evidence from the national longitudinal survey of youth. Am J Public Health. 2002;92(5):799- 804.
  8. National Research Council. WIC Food Packages: Time for a Change. The National Academies Press, 2005, Washington, DC
  9. Sherry B, Mei Z, Yip R. Continuation of the decline in prevalence of anemia in low-income infants and children in fi ve states. Pediatrics. 2001;107(4):677-682.
Retour Voir l'article suivant