Maladie d’Alzheimer : adopter une alimentation et un mode de vie et sains, des leviers pour la prévention

19 mars 2021
Télécharger Imprimer

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), près de 50 millions de personnes dans le monde souffrent de démence et 10 millions de nouveaux cas surviennent chaque année. La maladie d’Alzheimer représente 60 à 70 % de ces cas. D'ici 2050, le nombre de personnes atteintes de démence devrait augmenter considérablement et atteindre environ 152 millions. A l’occasion de la semaine du cerveau, Aprifel fait le point sur le rôle de l’alimentation et d'un mode de vie sain pour la prévention de la maladie d’Alzheimer.

La démence est un syndrome, généralement chronique ou progressif, causé par diverses maladies du cerveau qui affectent la mémoire, le raisonnement, le comportement et l’aptitude à réaliser les activités quotidiennes (OMS, 2020). Bien que cette pathologie touche principalement les personnes âgées, ce n’est pas une composante normale du vieillissement. Selon les dernières estimations sanitaires mondiales de l’OMS la démence, dont la maladie d’Alzheimer, figure désormais parmi les dix principales causes de décès au niveau mondial et se situe au 3ème rang des décès en Amérique et en Europe.

Prévenir ces pathologies est ainsi un enjeu important en termes de santé publique. A l’occasion de la semaine du cerveau, Aprifel souligne l’intérêt d’une alimentation et d’un mode de vie sain pour la prévention de la maladie d’Alzheimer.

Un mode de vie sain est associé à un faible risque d’Alzheimer

D’après une récente étude américaine (Dhana K, 2020), un mode de vie sain, incluant une alimentation de type MIND* - proche de l’alimentation méditerranéenne - jouerait un rôle protecteur vis-à-vis de la maladie d’Alzheimer. Pour aboutir à cette conclusion, les auteurs ont analysé les données de deux études épidémiologiques -The Chicago Health and Ageing Project (incluant 1 845 personnes) et The Rush Memory and Ageing Project (920 individus) - en examinant les habitudes de vie des personnes suivies et la survenue de la maladie d’Alzheimer. Un score de mode vie sain a été défini et inclut les facteurs suivants :

  • Avoir une alimentation de type MIND*;
  • Pratiquer une activité physique d’intensité modérée/vigoureuse de plus de 150 minutes par semaine (exemples : marche, jardinage, vélo, natation)
  • Ne pas consommer de tabac ;
  • Avoir une consommation d’alcool légère à modérée (~1 verre par jour pour les femmes et 2 verres pour les hommes) ;
  • Pratiquer des activités cognitives en vieillissant (lire, écrire, se rendre dans des bibliothèques, jouer aux échecs).

Un effet cumulatif des composantes du mode de vie

Parmi les individus suivis, les auteurs ont observé que, plus ces personnes avaient un mode de vie sain, plus le risque de maladie d’Alzheimer diminuait :

  • Les personnes ayant 2 à 3 facteurs de mode de vie sains avaient ainsi un risque de maladie d’Alzheimer 37 % plus faible que ceux n’en ayant qu’un ;
  • Les personnes ayant 4 à 5 facteurs de mode de vie sains avaient ainsi un risque de maladie d’Alzheimer 60 % plus faible que ceux n’en ayant qu’un.

Cette étude va dans le sens des travaux réalisés par le Global Council on Brain Health (GCBH) sur l’importance d’un mode de vie sain pour la prévention de la maladie d’Alzheimer. Plus spécifiquement, elle confirme les conclusions du rapport publié en 2018 sur le rôle de l’alimentation qui pointaient l’effet protecteur d’une alimentation saine, riche en fruits et légumes pour la santé du cerveau.

Chiffres clés de la maladie d’Alzheimer en France
(Santé Publique France, 2019) :

  • 1,2 millions de personnes touchées en 2014.
  • 24 000 personnes touchées avant l’âge de 65 ans en 2014.
  • 2 fois plus fréquente chez la femme que chez l’homme.

Chiffres clés de la démence à l’échelle mondiale (OMS, 2020) :

  • 50 millions de personnes touchées, dont 60 % vivent dans pays à revenu faible ou intermédiaire.
  • 82 millions de personnes seront atteintes de démence en 2030, 152 millions d’ici 2050
  • 10 millions de nouveaux cas par année.
  • 5 à 8 % des personnes de plus de 60 ans sont atteintes de démence à un moment donné.

En savoir plus :

 

*Mediterranean-DASH Diet Intervention for Neurodegenerative Delay Modèle alimentaire qui combine l’alimentation méditerranéenne et le modèle alimentaire DASH et recommande une consommation de légumes verts à feuilles 6 fois par semaine, d’autres légumes au moins une fois par jour et de baies au moins 2 fois par semaine (GCBH, 2018).
Retour