Consommation de fruits et légumes et prévention du diabète de type 2

27 mai 2021
Télécharger Imprimer

Le diabète de type 2 représente 90 % des types de diabète. 5ème cause de décès, il est considéré comme une menace pour la population mondiale: selon l'OMS, en 2025, 300 millions de personnes en seront atteintes. Le diabète de type 2 est fortement influencé par le mode de vie (alimentation de mauvaise qualité nutritionnelle, sédentarité, obésité) et sa prévention est essentielle. Le numéro de mai d'Equation nutrition est consacré au rôle bénéfique des fruits et légumes pour limiter sa survenue et améliorer sa prise en charge. Les fruits et légumes protègent contre le diabète de type 2, sans doute en raison de leur faible densité énergétique associée à une forte teneur en fibres et micro constituants bio actifs, comme les polyphénols. Quatre articles scientifiques récents confirment l'intérêt des fruits et légumes pour la prévention du diabète de type 2.

Une alimentation saine riche en fruits et légumes est un levier important de prévention du diabète de type 2

  • Kjell Olsson et coll. étudient l'association entre les apports de différents types de glucides et des aliments riches en glucides, et l’incidence du diabète de type 2sur 18 ans chez 26 662 hommes et femmes suédois. Des apports plus élevés en monosaccharides et en fruits sont associés à une réduction du risque, alors que des corrélations positives sont mises en évidence pour les disaccharides et les sucreries.
  • Nita Forouhi et coll. rapportent les associations entre les concentrations plasmatiques de vitamine C et six caroténoïdes et l'incidence du diabète de type 2, dans l'étude de cohorte EPIC-InterAct, menée dans huit pays européens. Des concentrations plus élevées de vitamine C et de caroténoïdes, associées à une consommation plus importante de fruits et légumes, sont corrélées à un risque plus faible de diabète de type 2 et. L'apport de fruits et légumes en tant que tels, et non de vitamines, serait bénéfique pour la prévention du diabète de type 2.
  • L'étude transversale de Xu Jia et coll. résumée par Jean-Michel Lecerf, examine si l'impact du score de risque génétique du diabète de type 2 est modifié par la consommation de fruits dans la population chinoise. Une consommation élevée de fruits semble atténuer le risque génétique, la combinaison la plus délétère étant un apport faible en fruits et un score de risque génétique élevé.
  • La revue systématique de la littérature de Egbuna et coll., résumée par Thierry Gibault, confirme que la consommation régulière de fruits et légumes riches en polyphénols, flavonoïdes et autres composés bioactifs, pourrait réduire le risque de diabète de type 2 et faciliter sa prise en charge, en améliorant notamment la sensibilité à l'insuline et l'inflammation chronique.

En savoir plus :

Retour