N° 124 | octobre 2012

Comment choisir ses aliments ? Utilité des bons d’achats pour les fruits et légumes

En août 2009, le programme WIC de l’Oregon a proposé de nouveaux paniers alimentaires qui comprenaient un bon d’achat (CVV - Cash Value Voucher) de $6,00 - $15,00 par mois pour acheter des fruits et légumes frais ou congelés. Les premiers indicateurs des valeurs monnayées des CVV ont montré, qu’en moyenne, les dépenses étaient inférieures d’environ $0,25 à leur valeur maximale.

Evaluer l’usage des bons d'achats par les participants

Les objectifs de cette étude étaient d’évaluer :

  • la compréhension de l’usage des bons d'achats par les participants au programme,
  • les facteurs influençant leurs achats,
  • l’impact de la remise sur l’achat de fruits et légumes (F&L) et d’autres produits,
  • leur expérience de l’utilisation des bons CVV dans les magasins d’alimentation.

Un échantillon aléatoire stratifié de participants WIC a été choisi selon le volume traité à leur agence WIC locale et leur langue usuelle (anglais/espagnol). 97 participants WIC ont complété des entretiens téléphoniques de 30 minutes en moyenne, menés en avril 2010, huit mois après l’introduction des bons CVV pour les fruits et légumes.

Vedettes pour les fruits : les pommes, les oranges et les bananes

Les nouveaux bons CVV ont été très appréciés par les participants, qui, sauf circonstances exceptionnelles, les utilisent tout le temps. La majorité indique que leur agence CVV les avait bien informés qu’ils pouvaient payer le supplément qui n’était pas couvert par le bon.

Les trois produits les plus couramment achetés étaient: les pommes, les oranges et les bananes. Le raisin, les fraises et les kiwis étaient cités moins souvent et surtout pour se faire plaisir. La laitue, le brocoli, les carottes naines et les champignons étaient les légumes les plus mentionnés.

Quelques-uns ont acheté des produits surgelés (surtout des petits pois, des carottes et des brocolis). En majorité, les participants ont choisi ces produits selon les préférences de leur famille. La planification des repas influençait également les achats. La moitié des participants utilisait le poids pour estimer la quantité et le coût des produits frais tandis que l’autre moitié choisissait par pièce.

Le CVV, outil efficace pour renforcer les messages nutritionnels du programme WIC

88% ont dépensé plus que le montant du CVV. L’expérience de l’usage du CVV à la caisse a été globalement positive. Quelques participants ont indiqué que la sélection était assez restreinte dans certains petits magasins ruraux. A la question de savoir s’ils achèteraient les mêmes produits sans le CVV, les réponses ont été mitigées. Ceux qui garderaient les mêmes produits, réduiraient alors les snacks ou les aliments préparés pour équilibrer leur budget. Les autres achèteraient moins de produits frais ou pas du tout car ces produits sont plutôt considérés comme un plaisir. De nombreux participants ont indiqué que le bon CVV avait permis de renforcer les messages nutritionnels diffusés dans le programme WIC.

L'importance des fruits et légumes pour la santé de la famille

En majorité, les participants ont répondu qu’ils avaient clairement compris qu’ils pouvaient payer au delà du montant du CVV. Ils le font souvent. Ainsi la valeur moyenne des sommes utilisées était environ $0,25 inférieure à la valeur maximale. Les participants ont accordé une grande valeur à leur CVV et une grande importance aux fruits et légumes pour la santé de leur famille. Ils réfléchissent soigneusement pour acheter les aliments préférés par leur famille, pour planifier les repas et les goûters et, dans une moindre mesure, pour respecter leur budget.

A l’avenir, afin d’aider plus de participants WIC à maximiser leurs CVV, il faudra se focaliser sur les images positives des F&L pour la santé et les habitudes d’achat existantes dans la population.

Il faudra également étudier les meilleures façons d’aider les participants à mieux estimer les coûts d’achat et les encourager à dépenser la totalité des CVV.

Julie A. Reeder
Programme WIC de l’Etat de l’Oregon - USA
Jennifer Gilbert
Programme WIC de l’Etat de l’Oregon - USA
Retour Voir l'article suivant