N° 181 | décembre 2017

Place prioritaire des végétaux et des F&L dans la prévention et le traitement des maladies chroniques et cardio vasculaires

Place prioritaire des végétaux et des F&L dans la prévention et le traitement des maladies chroniques et cardio vasculaires

Les maladies cardio vasculaires (MCV) restent la première cause mondiale de mortalité.

Selon une analyse sur une période de 20 ans (1990-2010) publiée en 2013, la cause majeure de mortalité prématurée aux USA est l’alimentation. Conclusion: «Les facteurs de risque nutritionnels les plus importants sont les alimentations pauvres en fruits et en légumes (F&L), fruits à coques et graines, et riches en sodium, viandes transformées et acides gras trans».

En consultation tout médecin devrait se poser la question de savoir ce qui a favorisé la survenue d’une pathologie et si elle aurait pu être prévenue. Le temps consacré à ‘alimentation est estimé à 5 minutes. Les médicaments sont plus faciles à prescrire que les changements alimentaires !

Bénéfices santé d’une alimentation riche en végétaux

L’accumulation de preuves scientifiques confirme les bénéfices santé d’une alimentation riche en végétaux et aliments complets (F&L, légumineuses, céréales complètes, noix et fruits à coques,
graines, herbes aromatiques et épices).

La moitié de l’assiette constituée de F&L

Selon l’Association Américaine de Cardiologie et l’Institut Américain de Recherche sur le Cancer, la moitié de l’assiette devrait être constituée de F&L, pour assurer les quantités nécessaires de fibres, potassium, magnésium, acide folique, fer, vitamines A et C, insuffisantes dans l’alimentation actuelle.

Cette alimentation est associée à une réduction de la mortalité totale et cardio vasculaire, des besoins en médicaments, au maintien d’un poids sain, à une diminution de situations à risque comme l’obésité et ses marqueurs inflammatoires, l’hyperglycémie, l’HTA et les dyslipidémies, et peut même faire régresser les MCV et le diabète.

Cet effet bénéfique est du à 2 facteurs :

  • une augmentation des composés protecteurs largement présents dans les F&L
  • une réduction de l’exposition à des composants néfastes issus des produits d’origine animale et des viandes transformées (graisses saturées, Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP), amines hétérocycliques, produits avancés de la glycation, sel, sucres, adjuvants...) qui contribuent à l’inflammation, l’oxydation et la carcinogénèse et favorisent l’apparition de diverses pathologies.

Les composés protecteurs des végétaux, dont les F&L, sont essentiellement représentés par des fibres (qui protègent le système gastro intestinal, cardiovasculaire et immunitaire) et de nombreux micronutriments (glucosinolates, caroténoïdes, flavonoïdes...) qui agissent en synergie pour réduire l’inflammation et l’oxydation.

Rôle prioritaire de la diététique dans la prévention et le traitement des MCV

De nombreuses études ont prouvé que l’intervention diététique est efficace pour la prévention et le traitement des MCV, en particulier chez les personnes âgées. Chez ces dernières, en cas de problèmes dentaires, une alimentation riche en végétaux peut être facilitée sous forme de smoothies verts (légumes, fruits, noix et graines), soupes et purées. La préparation des aliments peut être simplifiée par l’utilisation de F&L surgelés, en conserve ou déshydratés et un matériel de cuisine facile à utiliser (micro-onde, mixeur, presse fruits électrique, ouvre-boite automatique...)

Il faut s’intéresser à la qualité globale de l’alimentation (bien illustrée par le modèle Méditerranéen). Meilleures sources d’hydrates de carbone: F&L, céréales complètes et légumineuses. Patate douce et manioc sont riches en protéines végétales, à faible densité calorique. De nombreux acides aminés essentiels peuvent être apportés par les légumineuses, fruits à coques, céréales complètes et légumes à feuilles vertes. Pour les lipides, l’acide α linolénique (ALA) - précurseur d’acides gras polyinsaturés (EPA, DHA) - peut être fourni par les graines de lin ou de Chia, les légumes à feuilles vertes, les dérivés du soja, les fruits à coques et leurs huiles respectives. Les graisses mono instaurées? Par les olives et leur huile, les avocats... Enfin, les phytostérols végétaux réduisent l’absorption intestinale du cholestérol.

Une alimentation riche en F&L expose l’organisme à une grande variété d’antioxydants protecteurs (polyphénols, flavonoïdes, stilbènes, curcuminoïdes) qui ont un impact sur les MCV et autres pathologies (cancers, maladies neurodégénératives). Elle fournit également bon nombre de vitamines et minéraux.

Une alimentation bénéfique tout au long de la vie

Une telle alimentation riche en végétaux, en particulier F&L, est bénéfique tout au long de la vie, y compris chez les personnes âgées. Elle réduit les risques de MCV grâce à l’interaction de multiples micronutriments. Les médecins ont un rôle essentiel à jouer en consultation pour prodiguer à leurs patients des conseils nutritionnels fondés sur ces recommandations.

Thierry Gibault
Nutritionniste, endocrinologue, Paris - FRANCE
J. Hever et al, Plant-based nutrition for healthcare professionals: implementing diet as a primary modality in the prevention and treatment of chronic disease. Journal of Geriatric Cardiology (2017) 14: 355-6368
Retour Voir l'article suivant