N° 151 | mars 2015

Promotion de la santé avec les nouvelles technologies

Télécharger Imprimer

La promotion de la santé est un facteur important pour le développement des comportements sains. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé « La promotion de la santé est le processus qui permet aux individus d’assurer un plus grand contrôle sur leur santé et de l’améliorer. Cela va au delà des comportements individuels, pour s’étendre sur une large gamme d’interventions sociales et environnementales” 1.

Une promotion efficace de la santé associe des messages convenant aux nouvelles technologies pour cibler les comportements sains. Des technologies comme les blogs, les podcasts, les wikis et les réseaux sociaux sont des médias sociaux permettant les échanges de documents écrits et d’informations entre les utilisateurs. Les textos permettent aux personnes d’envoyer des messages dématérialisés. L’utilisation de ces technologies émergentes dans la promotion de la santé a augmenté les connaissances et les comportements sains dans différentes populations 2-4.

Textos et réseaux sociaux: des pratiques très populaires

Les textos sont très populaires. 73% des adultes les utilisent, envoyant ou recevant en moyenne 41,5 messages par jour 5. De plus, 74% des adultes allant sur Internet utilisent les sites de réseaux sociaux et 40% des propriétaires de téléphone portables y accèdent directement à partir de leur téléphone 6. L’usage de messages brefs (« textos ») et des médias sociaux sont des pratiques relativement nouvelles dans la promotion de la santé. Ces technologies offrent de nouveaux médias pour promouvoir des comportements sains. Cependant, la décision d’utiliser les textos et les médias sociaux pour promouvoir la santé dépend largement de la population visée.

Impliquer la population cible dans la création et la diffusion de messages de santé augmentera l’acceptation et la pertinence des messages et des modes de communication. Les réponses de la population cible orientent le type de messages, leur fréquence d’envoi et le moment de la journée où ils sont envoyés. Les textos et les médias sociaux ont été utilisés dans différents projets d’intervention, comme les rappels pour modifier les comportements, les conseils, les astuces, les informations et les prises en charge. Les textos et les medias sociaux ont été mis en place dans diverses populations, toutes différentes. Plus de travaux de recherche sont nécessaires pour étayer l’acceptation et l’efficacité des textos et des médias sociaux pour promouvoir la santé.

Des avantages mais aussi des limites pour la promotion de la santé

Utiliser des textos et des médias sociaux pour promouvoir la santé présente des avantages :

  1. Le faible coût de l’envoi/réception des textos ou de participation aux réseaux sociaux,
  2. Des messages discrets qui peuvent être personnalisés et adaptés,
  3. Un contact direct avec la personne visée.

Bien que de nombreuses personnes envoient des textos et participent aux réseaux sociaux, il existe des limites à l’utilisation de ces moyens pour la promotion de la santé : en voici quelques unes :

  1. On ne peut généraliser certains thèmes (par exemple la santé sexuelle, l’apport calorique),
  2. Les usages et le savoir-faire varient selon les populations,
  3. Le coût de « l’utilisation des données » peut être dissuasif.

Afin de déterminer la meilleure méthode pour promouvoir la santé, il convient de peser les avantages et les inconvénients de l’utilisation des textos et des médias sociaux dans la population ciblée.

Evaluer l’efficacité à long terme de ces interventions est nécessaire

En général, les textos et les médias sociaux sont des formes de communication bien acceptées par la majorité de la population. Ils peuvent également constituer des approches acceptables et innovantes dans la promotion de la santé. “Les clés d’une diffusion efficace des médias sociaux sont: l’identification de public(s) cible(s), la définition des objectifs, la connaissance des points de diffusion et l’estimation des ressources (en temps et en efforts) à investir” 7.

Les interventions utilisant les textos et les médias sociaux durent souvent peu de temps (3-6 mois). D’autres recherches sont donc nécessaires pour évaluer l’efficacité à long terme de ces derniers pour la promotion de la santé et sur les modifications des comportements de santé.

Onikia N. Brown
Système Alabama Cooperative Extension, Département de nutrition, diététique, et Hospitality Management , Université d’Auburn, USA
5. Brown, ON, O’Connor LE, Saviano D. Mobile MyPlate: A Pilot Study Using Text Messaging to Provide Nutrition Education and Promote Better Dietary Choices in College Students. J A< Coll Health. 2014; 62(5):320-7.
  1. World Health Organization. Health Topics. http://www.who.int/topics/health_promotion/en/. Accessed January 13, 2015.
  2. Weitzel JA, Bernhardt JM, Usdan S, Mays D, Glanz K. Using Wireless Handheld Computers and Tailored Text Messaging to Reduce Negative Consequences of Drinking Alcohol. Journal of Studies on Alcohol & Drugs. 2007;68(4):534-537.
  3. Free C, Knight R, Robertson S, et al. Smoking cessation support delivered via mobile phone text messaging (txt@stop): a single-blind, randomized trial. Lancet. 2011;378(9785):49-55.
  4. Park LG, Howie-Esquivel J, Chung ML, Dracup K. A text messaging intervention to promote medication adherence for patients with coronary heart disease: a randomized controlled trial. Patient Educ Couns. 2014;84(2):261-8.
  5. PewResearch Internet Project. Americans and Text Messaging. http://www.pewinternet.org/2011/09/19/how-americans-use-text-messaging/. Accessed January 10, 2015.
  6. PewResearch Internet Project. Social Networking Fact Sheet. http://www.pewinternet.org/fact-sheets/social-networking-fact-sheet/. Accessed January 10, 2015.
  7. Centers for Disease Control and Prevention. The Health Communicator’s Social Media Toolkit. July 2011.
Retour Voir l'article suivant