N° 69 | juillet 2007

Travailler ensemble pour promouvoir les fruits et légumes

Télécharger Imprimer

Édito

Chaque année, 2,7 millions de vie pourraient être sauvées si l’on augmentait suffisamment la
consommation de fruits et de légumes. L’OMS et la FAO travaillent donc activement ensemble
pour promouvoir les fruits et légumes dans le monde. Un Comité d’experts mixte FAO/OMS a
ainsi recommandé une consommation quotidienne minimale de 400 g de fruits et légumes
pour prévenir les maladies chroniques et de nombreuses carences en micronutriments. Les
données actuelles montrent que, dans la plupart des pays, cet objectif est loin d’être atteint.
Dans le cadre de la stratégie globale de l’OMS sur la Nutrition, l’Activité Physique et la Santé,
OMS et FAO ont lancé une initiative conjointe pour promouvoir les fruits et légumes. Résultat :
l’ossature pour la promotion des fruits et légumes au niveau national a été érigée. Par la suite,
l’OMS et la FAO ont organisé des séances de travail qui ont rassemblé des experts de
l’agriculture, de la santé, de l’éducation et d’autres domaines pour discuter de la mise en œuvre
des programmes nationaux de promotion des fruits et légumes.

Ce partenariat OMS/FAO souligne l’importance du travail commun de toutes les parties
prenantes si l’on veut obtenir une augmentation durable de la consommation des fruits et
légumes. II est donc important que les responsables des différents secteurs (santé, agriculture,
éducation, développement, fabricants d’aliments et de boissons, restauration, détaillants, etc.)
envisagent la promotion des fruits et légumes comme une situation “gagnant/gagnant”. Tous
les acteurs impliqués – du producteur au consommateur – bénéficieront de la prévention des
maladies chroniques et des carences en micronutriments qui peuvent être contrecarrées par
l’augmentation de la consommation des fruits et légumes.

Timothy Armstrong
Organisation Mondiale de la santé
Voir l'article suivant