Les écoles : lieu privilégié pour encourager la consommation des fruits et légumes

11 février 2021
Télécharger Imprimer

Dans l’optique de l’année internationale des fruits et légumes, AIAM5 - l’Alliance internationale des fruits et légumes - a publié, fin 2020, un document synthétisant les actions réalisées par onze de ses membres pour faire augmenter les niveaux de consommation. Intitulé « 5 A Day Programs: A Global Perspective Country Case Studies », ce document détaille, pays par pays, le niveau de consommation de fruits et légumes observé, les actions mises en œuvre et les résultats obtenus. Aprifel et Interfel y ont contribué pour la France. Les actions présentées dans cette synthèse pourront orienter la mise en œuvre de politiques et d’interventions en cette année internationale et au-delà. Les écoles sont un lieu privilégié par les membres d’AIAM5 pour réaliser leurs actions. Illustration à travers quelques exemples particulièrement notables.

Malgré le consensus établi sur les bienfaits de la consommation des fruits et légumes sur la santé (voir encadré), une proportion significative de la population mondiale et européenne n’atteint pas les niveaux de consommation recommandés. Selon l’OMS, une faible consommation de fruits et légumes est un facteur de risque des maladies non transmissibles et pour la santé. Environ 3,9 millions de décès survenu dans le monde en 2017 seraient, ainsi, attribuables à une consommation insuffisante de fruits et légumes. Faire augmenter les consommations est ainsi un enjeu partagé à l’échelle internationale. C’est notamment l’un des objectifs de l’Alliance internationale des fruits et légumes qui réunit 30 pays. Ses membres mènent des actions variées à cette fin. Dans la perspective de l’année internationale des fruits et légumes, AIAM5 a récemment publié « 5 A Day Programs: A Global Perspective Country Case Studies ». Ce document synthétise les actions réalisées par onze membres de l‘Alliance pour promouvoir la consommation de fruits et légumes.

Interventions dans les écoles : au cœur des actions réalisées par les membres d’AIAM5

Parmi les onze pays membres ayant contribué à ce travail, huit réalisent des interventions dans les écoles pour promouvoir et augmenter la consommation de fruits et légumes.
En Allemagne, l’association 5 am Tag met en place plusieurs programmes d’intervention (“The LIDL fruit school”, “the REWE school cone campaign”, “Plant your own sandwich”, “Snack 5”). Ces campagnes sont mises en place dans les écoles, les lieux de travail des parents (cantine/restaurant), les supermarchés et autres points de ventes. Dans ce cadre, l’association communique via Internet, les réseaux sociaux et des programmes TV pour faire connaitre les bénéfices santé de la consommation de fruits et légumes et promouvoir leur consommation en collation. Grâce à ce travail, les enfants de 12 états fédéraux bénéficient aujourd’hui de fruits et légumes distribués gratuitement à la récréation. Suite à la campagne de 5 am Tag, plus de 50 % des allemands connaissent les recommandations nationales de consommation de fruits et légumes.

Des connaissances accrues et une augmentation de la consommation de fruits et légumes

Au Chili, le 5 a Day Chile Program a réalisé trois projets dans les écoles incluant la distribution de fruits, des ateliers pour les parents et enseignants, mais aussi des interventions dans les classes : BKN Snack (2013-2018) : 14 écoles et 2144 enfants touchés ; Grow Healthy with Tottus (2014-2019) : 21 écoles et 4652 enfants touchés ; Green stand (2016-2019) : 5 écoles et 446 enfants touchés.
Suite à ces programmes, les évaluations réalisées ont montré une augmentation de la consommation de fruits et légumes, en termes de quantité et de variété. Cette augmentation s’accompagne d’une meilleure connaissance des recommandations nutritionnelles et de ce qu’est une alimentation saine. Les personnes touchées par les interventions se sont par ailleurs montré plus motivées pour pratiquer une activité physique. Enfin, durant l’intervention les taux de surpoids/obésité étaient stables, alors qu’une augmentation de ces taux a été observée pendant les périodes de non-intervention.

Miser sur la répétition et proposer une approche multi-thématiques

Au Mexique, la fondation 5XDAY a lancé le projet « 5XDAY SCHOOL GARDENS PROJECT ». Ce projet s’articule autour de quatre axes: la culture, la récolte, la prise de conscience de l’importance d’une alimentation saine et le respect de l’environnement et du travail d’équipe. Ce projet a ciblé les enfants de 6 à 12 ans. Une fois par mois ils ont rencontré un nutritionniste et un technicien agricole. 30 établissements scolaires ; 10 900 enfants et leurs parents ont bénéficié de ce programme. Suite à l’intervention, 92 % des élèves ont déclaré avoir une meilleure connaissance en nutrition et 60 % prennent plus souvent le petit-déjeuner. Ils consomment également davantage de fruits et légumes qu’auparavant : 59 % consomment plus de 3 portions de fruits par jour, 93 % en consomment plus de 2 portions, et 76 % consomment plus de 3 portions de légumes par jour.
Ce travail de synthèse porté par AIAM5 montre que l’école offre un cadre intéressant pour réaliser des interventions en faveur d’une alimentation saine, riche en fruits et légumes. Ces exemples d’interventions pourront inspirer la mise en œuvre de nouvelles actions dans les écoles en France.

Les fruits et légumes éléments essentiels d’une alimentation saine

La consommation quotidienne de fruits et légumes contribue à la couverture des besoins de l’organisme en nombreux nutriments (eau, fibres, vitamines, minéraux, anti-oxydants) et joue un rôle positif dans la prévention des maladies chroniques (maladies cardiovasculaires, obésité, diabète de type 2, plusieurs cancers, …). Les fruits et légumes sont ainsi une composante essentielle d’une alimentation saine. Leur consommation quotidienne est préconisée dans toutes les recommandations nutritionnelles1 . Au niveau mondial, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande une consommation quotidienne d’au moins 400 g de fruits et légumes. Ce niveau minimal de consommation est commun à la très grande majorité des pays, avec des adaptations du message aux contextes nationaux. Par exemple en France « au moins 5 portions de fruits & légumes par jour ».

 

L’Alliance internationale des fruits et légumes – AIAM5

Depuis sa création en 2004, Aprifel est membre de l'Alliance internationale des fruits et légumes. Cette initiative, soutenue par l'OMS et la FAO, a pour objectif d'encourager la consommation de fruits et légumes à l'échelle mondiale. Depuis juin 2015, AIAM5 réunit 30 pays. L’Alliance a pour objectifs de :

  • Soutenir les initiatives nationales
  • Faciliter la collaboration sur des objectifs communs
  • Échanger sur les bonnes pratiques
  • Partager les outils de communication
  • Organiser des conférences internationales
  • Diffuser les dernières avancées scientifiques sur les fruits et légumes notamment via sa newsletter GFVN
  • Assurer le leadership mondial


En savoir plus
 :

 

[1] Willett WC, et al. Current evidence on healthy eating. Annu Rev Public Health, 2013; 34:77-95.
Retour