N° 213 | janvier 2021

Interventions en milieu scolaire pour une alimentation saine

Télécharger Imprimer

Aux États-Unis, parmi les enfants en âge d’être scolarisés, environ un enfant sur cinq souffre d’obésité1, la plupart ne respectant pas les recommandations pour une alimentation saine2,3,4. La promotion d’une alimentation saine pendant l’enfance est essentielle pour réduire le risque d’obésité et assurer une croissance optimale2. Les enfants consomment environ la moitié de leurs calories quotidiennes à l’école5,6, d’où l’importance de modifier l’environnement alimentaire en milieu scolaire afin d’accroître la disponibilité d’aliments et de boissons sains pour favoriser des choix plus sains7.

Ce rapport comprend 4 revues systématiques du groupe de travail sur les services de prévention communautaire aux Etats-Unis (Community Preventive Services Task Force, CPSTF) qui portent sur l’efficacité des interventions en milieu scolaire encourageant une consommation d’aliments et de boissons de bonne qualité nutritionnelle. Les conclusions de ces revues informent les chercheurs, les responsables scolaires et les décideurs sur l’efficacité des interventions ciblant une alimentation saine et la prévention de l’obésité.

Revue 1 : Interventions fondées sur les repas scolaires ou les F&L servis en collation

Cette revue publiée en 2020 comprend 27 études d’interventions effectuées dans des écoles primaires, des collèges et des lycées aux États-Unis, en Europe, en Australie, au Canada, à Taïwan et au Royaume-Uni. Huit études ont rapporté une augmentation de 20 % de l’apport journalier en F&L à la suite d’interventions visant à améliorer les repas scolaires ou encourageant les F&L en en-cas.

En ce qui concerne les résultats liés au poids :

  • 3 études ont rapporté une augmentation de 0,01 du score z de l’IMC ;
  • 5 études ont fait état d’une diminution de 9,6 % de la prévalence combinée du surpoids et de l'obésité.

Le CPSTF recommande ce type d’intervention sur la base d’une augmentation de la consommation de F&L et d’une absence de prise de poids chez les enfants d’âge scolaire.

Revue 2 : Interventions encourageant des collations et des boissons plus saines

Cette revue publiée en 2020 comprend 13 études, toutes menées aux États-Unis dans des écoles primaires, des collèges et des lycées.
L’apport journalier en boissons sucrées a été rapporté dans 7 études. Trois de ces études ont montré une augmentation de 0,03 portion quotidienne de boissons sucrées, tandis que les quatre autres études ont rapporté des résultats mitigés.
En outre, trois études ont mentionné une prévalence du surpoids ou de l’obésité selon la définition du CDC. Une étude a rapporté une diminution significative de la probabilité d’être en surpoids dans les États ayant des lois strictes sur le contenu nutritionnel des aliments et des boissons vendus dans les établissements scolaires. Une seconde étude a démontré que les écoles primaires dans lesquelles l’alimentation était encadrée par des lois strictes étaient associées à une réduction de la probabilité d’obésité par rapport aux États n’ayant pas de telles lois (OR = 0,57). La troisième étude n’a montré aucune modification des probabilités de surpoids et d’obésité combinées chez les élèves vivant dans des États où les lois sur les aliments et les boissons vendus dans les établissements scolaires sont strictes, par rapport aux élèves vivant dans des États où il n’y a pas de telles lois.

Selon le CPSTF, les preuves relatives à ce type d’intervention sont incohérentes.

Revue 3 : Interventions à plusieurs composantes visant à accroître la disponibilité d’aliments et de boissons de meilleure qualité nutritionnelle

Cette revue publiée en 2020 comprend 12 études menées aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni, dans des écoles primaires, des collèges et des lycées.
Quatre études ont fait état d’une augmentation de 15 % de l’apport journalier en F&L et une étude supplémentaire a constaté une augmentation de la fréquence quotidienne de consommation de F&L. Deux études ont montré une diminution de la consommation de boissons sucrées [-0,3,-0,2], tandis qu’une autre a indiqué une légère augmentation de leur consommation.
Une étude a rapporté une diminution du score z de l’IMC de 0,01, tandis qu’une autre n’a trouvé aucune modification.
La prévalence combinée du surpoids et de l’obésité a été examinée dans 4 études : 2 d'entre elles ont constaté une amélioration des tendances en matière de surpoids et d’obésité.
En outre, une étude a révélé une diminution de 1 % de la prévalence de l’obésité, tandis qu’une autre a rapporté une réduction de la probabilité de surpoids (OR = 0,85) ou d’obésité (OR = 0,92).

Le CPSTF recommande ce type d’intervention sur la base d’éléments prouvant le maintien du poids chez les enfants d’âge scolaire.

Revue 4 : Interventions visant à améliorer l’accès à l’eau

Cette revue publiée en 2020 ne comprend que deux études menées aux États-Unis et en Europe, dont une a montré une augmentation d’environ 1 verre d’eau par jour sans modification de la consommation de sodas.
Les deux études ont rapporté une légère diminution du score z de l’IMC et de la prévalence combinée du surpoids et de l’obésité.

En raison du petit nombre d’études disponibles sur les interventions ciblant l’accès à l’eau, aucune recommandation n’a été faite par le CPSTF pour soutenir ce type d’intervention. Il est nécessaire de mener davantage de recherches dans ce domaine.

Clause de non-responsabilité : Les résultats et les conclusions de ce rapport sont ceux des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position officielle des centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

 

Holly R. Wethington
Community Guide Office, Office of the Associate Director for Policy and Strategy, Centers for Disease Control and Prevention, ETATS-UNIS
Leigh R. Buchanan
Cherokee Nation Operational Solutions, Arlington, VA
Caitlin Merlo
School Health Branch, Division of Population Health, Centers for Disease Control and Prevention, ETATS-UNIS
Basé sur : Wethington HR et al. Healthier Food and Beverage Interventions in Schools: Four Community Guide Systematic Reviews. Am J Prev Med 2020;59(1):e15−e26.

1. Hales CM, et al. NCHS Data Brief. 2017; (288):1–8.
2. HHS, U.S. Department of Agriculture. Dietary Guidelines for Americans 2015-2020. 8th ed. http://health.gov/dietaryguidelines/2015/guidelines/
3. Krebs-Smith SM, et al. Journal of Nutrition. 2010; 140:1832–1838.
4. Reedy J, Krebs-Smith SM. Journal of the American Dietetic Association. 2010;110:1477–1484.
5. National Center for Education Statistics. Schools and Staffing Survey. Average Number of Hours in the School Day and Average Number of Days in the School Year for Public Schools, by State: 2007-08.
6. CDC. Comprehensive framework for addressing the school nutrition environment and services.
7. CDC. School health guidelines to promote

Retour Voir l'article suivant