N° 140 | mars 2014

Les nouveaux paniers WIC : Qu’en pensent les mères et leurs enfants ?

Le programme spécifique WIC de suppléments nutritionnels pour les femmes, les nourrissons et les enfants a été conçu dans les années 70 afin de garantir le bon état nutritionnel et de santé des femmes à faibles revenus durant leur grossesse et en post-partum, de leurs nourrissons et de leurs enfants jusqu’à l’âge de 5 ans 1.

Un peu d’histoire

Ce programme propose une l’éducation nutritionnelle, un accès aux services médicaux et aux services sociaux, la promotion et le soutien à l’allaitement et offre un « panier » alimentaire de suppléments nutritionnels. Il a permis de réduire le risque de faible poids de naissance et d’anémie par carence en fer chez les enfants de familles à faibles revenus. Aujourd’hui, il propose ses services à plus de 50% des nourrissons aux Etats-Unis 2-4. Cependant, depuis son lancement, il y a plus de 30 ans, les recommandations nutritionnelles ont évolué. On assiste actuellement à une épidémie grandissante de surpoids et d’obésité, surtout au sein des communautés ethniques minoritaires et à faibles revenus 5-9. Jusqu’à récemment, les paniers alimentaires n’avaient guère été modifiés. En 2003, l’Institut de Médecine a été chargé d’évaluer l’alimentation des femmes à faibles revenus et de leurs enfants aux Etats-Unis afin de recommander des améliorations aux paniers WIC. Objectifs : réduire la consommation inappropriée ou excessive de certains nutriments et aligner les paniers WIC sur les Recommandations Nutritionnelles Américaines et les recommandations pédiatriques.

Les petits pots tiennent une grande place

En 2009, l’ensemble de paniers WIC a donc été révisé 10. Les nouveaux paniers améliorent la qualité de l’alimentation de la population américaine à faibles revenus. Pour les mères et leurs enfants, ils proposent des aliments ayant une moindre teneur en matières grasses, graisses saturées, cholestérol et en sucres simples. Ils contiennent de plus grandes quantités de céréales complètes et plus de fibres alimentaires. Ces nouveaux paniers contiennent des coupons (cash value vouchers- CVVs) pour l’achat de fruits et légumes. A leur place, chez les nourrissons de 6 à 11 mois, ils offrent des petits pots de fruits et légumes. Les petits pots représentent une importante source de suppléments alimentaires pour les jeunes enfants et constituent une part importante du budget des paniers. Chez les nourrissons plus âgés (9-11 mois) qui recevaient du lait maternisé ou un allaitement partiel, on a ajouté un lot mensuel de petits pots de fruits et légumes pour bébés. Ceux qui étaient complètement allaités à cet âge recevaient encore plus de petits pots de fruits et légumes pour bébés en complément de pots de viande pour bébés.

L’étude 2002 sur « l’Alimentation des Nourrissons et des Bambins » a rapporté que plus de 70% des enfants de plus de 4 mois consommaient des petits pots pour bébés 11-12. Ce pourcentage augmentait à plus de 87% pour les enfants agés de 7 - 12 mois. Au Maryland, 81% des nourrissons WIC consommaient des petits pots ce qui était associé à la consommation d’une plus grande variété de fruits et légumes 13. Devant ces fortes consommations de petits pots pour bébés, il est important de comprendre les mécanismes de l’alimentation des jeunes enfants et leur satisfaction pour les prochaines révisions et le nouveau programme de paniers alimentaires WIC.

Petits pots ou fruits et légumes frais ?

Le caractère historique et original de cette modification de l’aide alimentaire aux familles WIC a nécessité une évaluation détaillée de l’impact de ces nouveaux paniers. Jusqu’à présent, quelques évaluations ont été publiées 14. Aucune ne s’est intéressée aux petits pots pour bébés dans les nouveaux paniers WIC. Cette étude a examiné l’utilisation des petits pots contenant des F&L, la satisfaction des utilisateurs et la préférence des CVVs pour les F&L par rapport aux petits pots ainsi que les variations des préférences selon les communautés ethniques.

Deux sources d’information ont été utilisées : l’enquête californienne d’impact de l’éducation nutritionnelle et des paniers alimentaires, et les données californiennes d’échanges de coupons WIC. Les participants ont été très satisfaits des CVVs pour les fruits et légumes et des petits pots pour bébés, avec des variations significatives entre groupes ethniques. Cependant, notre étude a montré, qu’à mesure que l’enfant grandissait, sa mère préférait avoir le choix entre les petits pots et les CVVs pour les fruits et légumes.

Une nouvelle étape consisterait à étudier en détail les taux d’échange des coupons et la possibilité d’offrir aux enfants plus âgés le choix de CVVs pour les fruits et légumes plutôt que des petits pots.

Loan Kim
Division des Sciences Naturelles , Université Pepperdine, Malibu, CA, USA
Kim LP, Whaley SE, Gradziel PH, Crocker NJ, Ritchie LD, Harrison GG. Mothers prefer fresh fruits and vegetables over jarred baby fruits and vegetables in the new Special Supplemental Nutrition Program for Women, Infants, and Children food package. J Nutr Educ Behav. 2013 Nov-Dec;45(6):723-7.
  1. Oliveira V, Frazao E. The WIC Program: Background, Trends, and Economic Issues, 2009 Edition. Economic Research Report Number 73. 2009; Washington, D.C.
  2. Buescher PA. Prenatal WIC participation can reduce low birth weight and newborn medical costs: a cost-benefit analysis of WIC participation in North Carolina. J Am Diet Assoc. 1993; 93(2): 163-6.
  3. Buescher, PA, Horton S. Prenatal WIC participation in relation to low birth weight and Medicaid infant costs in North Carolina- A 1997 update. J Am Diet Assoc. 2001; 101(9): 997.
  4. Miller V, Swaney S, Deinard A. Impact of the WIC program on the iron status of infants. Pediatrics. 1985; 75(1): 100-5.
  5. USDA. USDA Dietary Guidelines. 2010 Available from: http://www.cnpp.usda.gov/dietaryguidelines.htm.
  6. Flegal KM. Overweight and obesity in the United States: prevalence and trends, 1960- 1994. Int J Obes Relat Metab Disord. 1998; 22(1): 39-47.
  7. Manson JE, Bassuk SS. Obesity in the United States: A fresh look at its high toll. JAMA. 2003; 289(2): 229-30.
  8. Ogden CL. Prevalence of overweight 212 and obesity in the United States, 1999-2004. JAMA. 2006; 295(13): 1549-55.
  9. Hedley AA. Prevalence of overweight and obesity among US children, adolescents, and adults, 1999-2002. JAMA. 2004; 291(23): 2847-50.
  10. USDA. The New WIC Food Package. 2005 Available from: http://www.fns.usda.gov/wic/regspublished/foodpackages-interimrule.htm.
  11. Briefel R. Feeding Infants and Toddlers Study: characteristics and usual nutrient intake of Hispanic and non-Hispanic infants and toddlers. J Am Diet Assoc. 2006; 106(1 Suppl 1): S84-95.
  12. Briefel RR. Feeding infants and toddlers study: Improvements needed in meeting infant feeding recommendations. J Am Diet Assoc. 2004; 104(1 Suppl 1): S31-7.
  13. Hurley KM, Black MM. Commercial baby food consumption and dietary variety in a statewide sample of infants receiving benefits from the special supplemental nutrition program for women, infants, and children. J Am Diet Assoc. 2010; 110(10): 1537-41.
  14. Black MM. Participants’ comments on changes in the revised special supplemental nutrition program for women, infants, and children food packages: The Maryland food preference study. J Am Diet Assoc. 2009; 109(1): 116-23.
Retour Voir l'article suivant