N° 132 | juin 2013

Promotion des fruits et légumes : une approche par les bandes dessinées

L’objectif de notre étude 1 était d’effectuer un essai pilote du programme « Bandes dessinées pour la Santé » (Comics for Health program).

Ce programme est une approche extra scolaire pour prévenir l’obésité infantile qui comprend quatre leçons :

  • Leçon 1 : Limiter le temps devant un écran à deux heures par jour maximum
  • Leçon 2 : Boire de l’eau et des boissons sans sucres plutôt que des boissons sucrées
  • Leçon 3 : Faire au minimum 60 minutes d’activité physique par jour
  • Leçon 4 : Manger 5 portions de fruits et légumes (F&L) par jour

Chaque leçon était divisée en quatre modules de 30 minutes selon le modèle ci-dessous. Notre article est particulièrement centré sur la leçon 4 portant sur la consommation F&L.

Evaluer les connaissances et les savoir-faire

Au début de ce module, l’enseignant a passé en revue le sujet et les objectifs clés afin d'évaluer les connaissances et les savoirs-faire nécessaires pour réussir cette tâche. Les enfants ont d'abord répondu à plusieurs questions concernant les F&L. On leur a ensuite demandé de répartir les F&L en différentes catégories à partir de la pyramide alimentaire (My Pyramid food system) qui est actuellement remplacée par « Mon Assiette » (My Plate).

  • Les fruits ont été regroupés en : melons, baies, fruits mélangés et autres fruits.
  • Les légumes ont été regroupés en : légumes verts à feuilles, légumes de couleur orange, légumineuses, féculents et autres légumes.

Après avoir classé les F&L, l’enseignant a demandé aux élèves de penser à des aliments qui s’apparentent aux fruits ou aux légumes mais qui ne le sont pas. Par exemple :

  • Pour les fruits, on leur a demandé de donner leur avis sur des plats aromatisés aux fruits comme des snacks et des pâtisseries industrielles, comme les chaussons aux fraises.
  • Pour les légumes, on a évalué leur opinion sur les fritures, comme les chips, les frites et les oignons frits.

Dans les deux cas, il leur a été clairement indiqué que ce genre d’aliments ne faisait évidemment pas partie des F&L et des alternatives plus saines ont toujours été proposées.

On leur a également présenté les recommandations de consommation quotidienne des F&L.

Bienfaits des fruits et légumes pour la santé

Dans ce module, les enfants ont été informés de l’impact bénéfique d’une bonne hygiène de vie sur leur santé. Ils ont ensuite réalisé une planche de bande dessinée montrant au moins un de ces bienfaits.

Pour les F&L, les enfants ont identifié un certain nombre d’effets bénéfiques. Ainsi ils aident à :

  • rester en bonne santé,
  • nettoyer l’organisme,
  • maintenir un poids sain,
  • avoir une peau et des cheveux sains,
  • garder les yeux en bonne santé.

« Nous sommes tous les deux affamés et nous avons envie de prendre un goûter ! »

Le jeu de rôle a consisté à faire jouer aux enfants leur propre rôle et à l’enseignant celui d’un ami ou d’un membre de la famille.

Chaque jeu de rôle suivait le schéma suivant :

  • On proposait d’abord un scénario. Par exemple : “Dans ce jeu de rôle, Johnny sera lui-même, et je serai son meilleur ami. Nous allons faire comme si nous jouions au basket-ball après l’école. Nous sommes tous les deux affamés et nous avons envie de prendre un goûter. Je veux manger des chips mais Johnny va m’expliquer pourquoi je ferais mieux de prendre un fruit ou un légume.”
  • Des objectifs ont ensuite été fixés: pendant le jeu de rôle, Johnny devait donner à son meilleur ami :
  • la définition d’un fruit et les différentes sortes de fruits,
  • la différence entre un fruit et un aliment aromatisé aux fruits,
  • la définition d’un légume et les différentes sortes de légumes,
  • la différence entre un légume et des légumes frits comme les chips ou les frites,
  • la quantité de fruits et légumes que l’on devrait consommer chaque jour,
  • les raisons d’avoir envie de manger les fruits et légumes.

Objectif : manger 5 portions de F&L chaque jour

Dans le dernier module, l’enseignant passait de nouveau en revue les objectifs clés de cette leçon et demandait aux enfants de réaliser une bande dessinée où ils se fixaient l’objectif de manger 5 portions de F&L chaque jour et se félicitaient de l’avoir fait.

La consommation de F&L a augmenté de manière significative entre le début et la fin de l’étude ainsi qu'entre le début de l’étude et les tests effectués trois mois plus tard (p<0,005).

En outre, la perception d’efficacité personnelle et de confiance en soi pour choisir et consommer des F&L a augmenté de manière statistiquement significative chez les enfants entre le début et la fin de l’étude (<0,015).

Les éléments de base de création d'une bande dessinée

Au cours du programme « bandes dessinées pour la santé », on a enseigné aux enfants les éléments de base de création d’une planche ou d’un recueil de bandes dessinées dans le but de créer une histoire intégrant un comportement sain, comme augmenter sa consommation de F&L.

Les bases de cette partie de l’intervention, publiées en détail dans une autre étude ², sont énumérées ici :

Un moyen efficace de susciter l’attention des enfants

Les enfants sont exposés aujourd’hui à un grand nombre de technologies qui peuvent les distraire et réduire leur temps d’attention.

En tant que professionnels de santé, dans le cadre de la promotion d’une alimentation saine, nous devrions développer auprès des enfants des programmes innovants et excitants, qui vont au-delà de la seule explication de ce qu’ils doivent ou ne doivent pas manger.

Paul Branscum
Département des Sciences de la Santé et de l’Activité Physique, Université d’Oklahoma, USA
  1. Branscum, P., Sharma, M., Wang, L., Wilson, B., & Guyler, L. (2013). A true challenge for any superhero: An evaluation of a comic book obesity prevention program. Family & Community Health, 36(1), 63-76.
  2. Branscum, P., & Sharma, M. (2012). Creating healthy heroes: Helping children create comic books to reinforce healthy lifestyles. Health Education Teaching Techniques Journal, 2(1), 88-102.
Retour Voir l'article suivant