N° 137 | décembre 2013

« Comment traduire les atouts des Fruits & Légumes en habitudes alimentaires efficaces et pratiques ? »

Édito

L’article publié par Walter Willett, dans ce nouveau numéro d’Equation Nutrition, souligne à juste titre que les fruits et légumes (F&L) constituent l’élément crucial d’une alimentation destinée à améliorer la santé à long terme. Leur consommation quotidienne est fortement conseillée dans toutes les recommandations nutritionnelles qui visent à prévenir les maladies non transmissibles. Transformer ces données scientifiques en conseils pratiques pour accéder à une alimentation saine représente un défi majeur.

Malgré des preuves abondantes de leur bénéfice pour la santé, la consommation de F&L reste bien en dessous des recommandations européennes. On estime ainsi que moins de 50% des citoyens de l’Union Européenne atteignent la consommation quotidienne moyenne recommandée de 400g de F&L .

Il est probable que les politiques de promotion de la consommation de F&L ne sont pas suffisantes… Il est donc nécessaire d’envisager une nouvelle approche de la politique agro-alimentaire.

Même si les politiques prennent progressivement conscience de l’importance cruciale des fruits et légumes dans l’alimentation, ce mouvement a encore besoin de plus de soutiens et d’activistes. Deux actions prioritaires devraient être menées afin d’amoindrir le fardeau des maladies non transmissibles liées à l’alimentation : relier la politique agroalimentaire à celles de santé publique et mettre l’accent sur la réduction des inégalités de santé. Réduire ces inégalités implique que la population entière puisse avoir accès aux F&L quels que soient leurs revenus ou leur niveau social.

Au delà de l’information et de l’éducation visant à modifier les comportements de la population, des efforts politiques et législatifs concrets à tous les niveaux (mondial, européen, national et local) seront nécessaires pour améliorer la consommation de F&L de manière efficace. Il est clair aujourd’hui qu’un tel objectif représente un des défis majeurs de la prochaine décennie.

Thierry Gibault
Nutritionniste, endocrinologue, Paris - FRANCE
Voir l'article suivant