N° 98 | mai 2010

Colloque European Great Excellent Achievement

Conclusions du colloque scientifique egea 2010, bruxelles « nous devons faire plus ! »

EGEA : la grande réalisation européenne pour la promotion des fruits et légumes

La persistance d’une consommation de Fruits et Légumes (F&L) inférieure aux recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) entraîne des inégalités de santé considérables en Europe.

Fort de ce constat, EGEA 2010 a voulu alerter les pouvoirs publics de la nécessité d’être plus attentifs aux populations les plus vulnérables et, en particulier, de leur faciliter l’accès à une alimentation plus saine, riche en F&L.

Depuis sa création, EGEA est devenu un lieu de rencontre unique en son genre. Il réunit des experts de différents secteurs oeuvrant pour les F&L : recherche, science, santé, éducation, agriculture, environnement, social, économie, etc.

2010 aura été l’année où EGEA a été reconnue à l’unanimité comme la grande réalisation européenne pour la promotion des F&L (« European Great Excellent Achievement »).

4 grandes séries de conclusions adoptées

Grâce à la contribution d’intervenants pluridisciplinaires, scientifiques internationaux, décideurs politiques européens (DG Sanco, DG Agri)* et représentants de l’OMS, les conclusions suivantes ont été adoptées :

• Proposer des aides financières aux populations à faibles revenus en Europe pour accroître leur consommation de F&L.
• Promouvoir et renforcer la coordination entre les secteurs « santé, agriculture, environnement social » pour une action politique conjointe plus impactante.
• Faciliter l’efficacité du programme européen « School Fruit Scheme » (« fruits à l’école ») en améliorant les mesures d’accompagnement et en développant des critères
d’évaluation précis à l’échelle européenne.
• Mettre en place une stratégie media, incluant le marketing social.

Une action préliminaire pour sensibiliser les parlementaires européens

En prélude à la 6e conférence EGEA, une réunion d’information a été organisée conjointement par les organisations professionnelles des F&L (Freshfel, Areflh, Aprifel)* et celles de santé publique (EPHA*).

Parrainée par Mme Esther Herranz García, députée européenne et présidente de l'intergroupe sur les F&L, cette rencontre a été placée sous l’égide de la pluridisciplinarité européenne, en rassemblant :

• Les représentants du Parlement européen (agriculture, santé, éducation, culture)
• Les représentants de la Commission européenne, avec notamment la présence de M. Lars Hoelgaard, Directeur général adjoint de la DGAgri
• Un représentant de la Délégation permanente belge, en perspective de la prochaine Présidence belge.

Dans la lignée d’EGEA 2007

Cette réunion d'information a établi une série d'actions fondées sur les conclusions d’EGEA 2007, à savoir:

• Réduire les inégalités sociales de consommation de F&L, grâce à la mise en place d’un programme d’aide alimentaire pour les populations les plus démunies ou en développant des outils financiers pour stimuler et renforcer les programmes des Etats membres – comme, par exemple, la distribution de chèques « fruits et légumes » pour des populations cibles telles les femmes enceintes, les nourrissons, les enfants…
• Augmenter l'accès et la disponibilité des F&L dans les écoles. Le programme européen « School fruit scheme », initié en 2009, a été une première étape importante avec sa mise en place dans 25 des 27 Etats membres. Aujourd’hui, ce programme nécessite d’être renforcé afin de favoriser la distribution quotidienne de F&L. Ceci suppose de simplifier les mesures d'accompagnement, tant au niveau européen que national, et de développer des critères communs pour l'évaluation du programme.
• Améliorer l'information sur les bienfaits des F&L et augmenter leur visibilité médiatique. Compte tenu des moyens limités de la filière pour développer la recherche, l'innovation, la publicité et le marketing, l’Union Européenne (U.E.) peut agir elle aussi. Comment ? En fournissant les moyens nécessaires à la mise en place de programmes audiovisuels, visant à faire partager aux européens toute initiative, menée dans les pays membres, pour promouvoir la consommation de F&L, en particulier auprès des populations les plus vulnérables.

EGEA 2010 : une impulsion pour un programme européen

Les précédentes éditions d’EGEA ont souligné l’urgence de favoriser l’accessibilité des F&L auprès des enfants, initiant ainsi la mise en place du programme européen « School Fruit Scheme ». Espérons que cette 6e édition donnera l’impulsion pour un programme européen visant à augmenter la consommation des F&L auprès des populations défavorisées !

Saïda Barnat
Directrice scientifique Aprifel
  • DGSanco : Direction générale de la santé et de la protection des consommateurs
  • DGAgri : Direction générale de l’agriculture et du développement rural
  • Freshfel : Forum for the european fresh fruits and vegetables chain
  • Areflh : Association des régions européennes fruitières, légumières, horticoles
  • Aprifel : Agence pour la recherche et l’information des fruits et légumes frais EPHA : European public health alliance
Retour Voir l'article suivant