N° 170 | décembre 2016

Consommation de légumes sur 19 ans de suivi et effet de la retraite

Télécharger Imprimer

De récentes études suggèrent que seulement 12% des américains suivent les recommandations alimentaires pour la consommation de légumes 1 et que les anglais consomment en moyenne 135g/j de légumes 2, soit 100g en dessous des recommandations britanniques. En France, la consommation de légumes est plus élevée, avec 55% de la population qui consomme plus de 2 portions par jour (160g) 3. Les barrières à la consommation de légumes incluent le coût, un manque de connaissance nutritionnelle, peu de temps et de compétences pour les cuisiner 4-6.

Une forte association entre l’âge et la consommation de légumes

Plusieurs études ont montré une forte association entre l’âge et la consommation de légumes. Des chercheurs finlandais 7 ont constaté une évolution des habitudes alimentaires saines uniquement pour les femmes retraitées. De plus, le budget alimentaire tend à diminuer après la retraite 8, avec une baisse de consommation hors du domicile 9 et une augmentation du temps consacré à la préparation 9. Les effets indésirables de la retraite ont également été signalés – par exemple, les personnes qui ont pris leur retraite après des travaux pénibles ont pris du poids tout en diminuant leurs apports en fruits et légumes 10. Tous ces résultats suggèrent que la retraite pourrait affecter la consommation alimentaire et en particulier la consommation de légumes, mais la recherche sur cet aspect a été très limitée jusqu’à présent.

Suivi de la consommation de légumes chez des adultes français pendant 19 ans et passage à la retraite

L’objectif de cette étude a été de suivre pendant 19 ans la consommation de légumes et les modifications éventuelles selon l’âge et le passage à la retraite. Les sujets de l’étude sont les participants de la cohorte prospective GAZEL (Gaz et Electricité de France) âgés de 40 à 49 ans à l’inclusion et qui ont pris leur retraite entre 1991 et 2008 : ce sont donc 12 942 hommes et 2 739 femmes qui ont été suivis et ont complété 4 questionnaires sur leur alimentation entre 1990 et 2009.

Augmentation de la consommation de légumes avec l’âge et selon le lieu de déjeuner

Nous avons observé qu’entre 1990 et 2009, la consommation de légumes avait augmenté, passant de 17,7% à 33,4% pour les hommes et de 31% à 55,5% pour les femmes (figure 1).

Avant la retraite, la majorité des personnes interrogées (53,7% des hommes et 69.9% des femmes) prenaient le déjeuner hors du domicile. Nous avons observé que les hommes qui prennent leur déjeuner à l’extérieur consomment significativement moins de légumes que ceux qui le prennent à domicile. Cette différence est légère pour les femmes et non significative.

Après la retraite, seulement 1,5% des sujets ont davantage déjeuné à l’extérieur qu’au domicile. Pour les hommes ceci s’accompagne d’une augmentation significative de la consommation de légumes. La hausse est également observée pour les femmes même si elle n’est pas significative. déjeuner. Notre étude montre donc que la consommation de légumes augmente avec l’âge et que la retraite a un effet indirect sur la consommation de légumes par le biais du lieu de déjeuner.

Marie Plessz
UR1303 ALISS Alimentation et sciences sociales, INRA, 65 bd Brandebourg, 94205 Ivry sur Seine, FRANCE
  1. Krebs-Smith SM, Guenther PM, Subar AF, et al. (2010) Americans do not meet federal dietary recommendations. J Nutr 140, 1832–1838.
  2. Maguire ER & Monsivais P (2015) Socio-economic dietary inequalities in UK adults: an updated picture of key food groups and nutrients from national surveillance data. Br J Nutr 113, 181–189.
  3. Escalon H, Bossard C and Beck F (2009) Baromètre santé nutrition 2008 (Health Nutrition Barometer 2008). Saint-Denis: INPES.
  4. Welch N, McNaughton SA, Hunter W, et al. (2009) Is the perception of time pressure a barrier to healthy eating and physical activity among women? Public Health Nutr 12, 888–895.
  5. Crawford D, Ball K, Mishra G, et al. (2007) Which food-related behaviours are associated with healthier intakes of fruits and vegetables among women? Public Health Nutr 10, 256–265.
  6. Baker AH & Wardle J (2003) Sex differences in fruit and vegetable intake in older adults. Appetite 40, 269–275.
  7. Helldán A, Lallukka T, Rahkonen O, et al. (2012) Changes in healthy food habits after transition to old age retirement. Eur J Public Health 22, 582–586.
  8. Hurd MD & Rohwedder S (2006) Some answers to the retirementconsumption puzzle. NBER Working paper no. 13929. Cambridge, MA: National Bureau of Economic Research.
  9. Chung S, Popkin BM, Domino ME, et al. (2007) Effect of retirement on eating out and weight change: an analysis of
    gender differences. Obesity 15, 1053–1060.
  10. Stancanelli E & Soest AV (2012) Retirement and home production: a regression discontinuity approach. Am Econ Rev 102, 600–605.
Retour