N° 72 | novembre 2007

Réduire le risque de broncho-pneumopathie chronique obstructive : arrêtez de fumer et mangez plus de fruits et légumes

Télécharger Imprimer

Une alimentation riche en fruits, légumes, céréales et poisson – appelée “diète prudente” – peut faire bien plus qu’aider à perdre quelques kilos. Nous avons, en effet, récemment rapporté que cette diète prudente pourrait réduire de moitié le risque de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO).

Deux types de comportements alimentaires identifiés

Les données ont été recueillies dans une large cohorte prospective de professionnels de santé américains males, âgés de 40 à 75 ans (Health Professionals Follow-up Study-HPFS). Ils ont répondu à un questionnaire détaillé englobant l’alimentation, le mode de vie (tabagisme, activité physique, poids) et les antécédents médicaux. Des questionnaires de suivi ont été envoyés tous les deux ans par la suite. La consommation alimentaire a été estimée en 1986 puis tous les 4 ans. Les comportements alimentaires ont été identifiés à partir des questionnaires de 1986, 1990 et 1994, en analysant la fréquence de consommation des composants principaux. Deux types de comportements alimentaires ont ainsi été identifiés: le régime prudent (caractérisé par une forte consommation de fruits, légumes, poisson et céréales à grains entiers) et le régime occidental (forte consommation de céréales raffinées, charcuterie, viande rouge, confiserie/desserts et frites).

Une réduction de 50 % du risque de BPCO

Entre 1986 et 1998, parmi les 42 917 hommes, 111 ont rapporté une BPCO nouvellement diagnostiquée. Le régime prudent et le risque de BPCO nouvellement diagnostiquée étaient inversement associés, même après ajustement pour l’âge, le tabagisme et les autres facteurs de risque de BPCO. Nous avons pu noter que plus un sujet respectait ce régime alimentaire, plus faible était son risque de BPCO – une réduction de 50 % pour les consommateurs en meilleure santé.

D’un autre coté, nous avons noté que le régime “occidental” (riche en céréales raffinées, charcuterie, viande rouge, frites et confiseries) augmentait de façon significative le risque de BPCO. Parmi les plus forts consommateurs d’un tel régime, un sur cinq avaient 4 fois plus de risque de BPCO comparés à ceux qui s’alimentaient autrement.

Adopter une vision plus globale de l’alimentation

Actuellement, la BPCO est la quatrième cause de mortalité en Europe et aux Etats Unis. Et comme le tabagisme augmente dans les pays émergents, la BPCO sera la troisième cause de mortalité dans le monde entier en 2020. Si le tabagisme est le plus important facteur de risque de BPCO dans les pays industrialisés, tous les fumeurs ne développent pas une BPCO, ce qui suggère l’existence d’autres facteurs de risque. Parmi les facteurs d’environnement, des modifications alimentaires ont été évoquées. Divers aliments ont ainsi été associés à la BPCO ou à la fonction pulmonaire, cependant toutes ces études ne portaient que sur des nutriments ou des aliments particuliers. Parce que les aliments sont consommés ensemble et qu’il existe des interactions entre les différents nutriments, nous avons entrepris d’étudier plutôt les comportements alimentaires, ce qui donne une vision plus globale de l’alimentation.

Un impact bénéfique des antioxydants

L’association entre le régime prudent (englobant des fruits et légumes) et la réduction du risque de BPCO nouvellement diagnostiquée est conforme aux études épidémiologiques antérieures. Dans la littérature, plusieurs articles suggèrent un impact bénéfique des antioxydants (surtout la vitamine C et, à un moindre degré, la vitamine E) sur la BPCO ou la fonction pulmonaire. Au contraire, un régime de type occidental est très riche en salaisons à forte teneur en nitrites et en aliments à fort index glycémique (céréales raffinées, desserts, friandises). On a avancé l’idée d’un lien entre hyperglycémie et gêne respiratoire ou réduction de la fonction pulmonaire. Beaucoup d’aliments présents dans le régime occidental (salaisons, céréales raffinées) présentent une corrélation avec la BPCO. Le régime de type occidental représente donc un bon modèle pour résumer l’ensemble des effets de ces différents aliments.

Le poids des autres facteurs de risque

Les comportements alimentaires vont de pair avec d’autres comportements à risque. Ainsi, nous avons rapporté que les plus forts consommateurs d’un régime “occidental” avaient également un indice de masse corporelle (IMC) plus élevé, pratiquaient moins d’activités physiques et fumaient plus que ceux consommant un régime “prudent”.

Il faut confirmer ces résultats dans d’autres populations, particulièrement celles ayant des habitudes alimentaires différentes. Ainsi seront fournies des preuves supplémentaires des bénéfices probables d’une alimentation riche en fruits et légumes et des risques potentiels d’un régime de type occidental. Cesser de fumer reste le message de santé publique le plus important, mais ces résultats indiquent que l’alimentation, un autres facteur de risque modifiable, permettrait également de modifier le risque de BPCO.

Raphaëlle Varraso
Inserm, CESP Centre de Recherche en Epidémiologie et Santé des Populations, Equipe d’Epidémiologie Respiratoire et Environnementale, 94807, Villejuif, FRANCE & Univ. Paris Sud 11, UMRS 1018, 94807, Villejuif, FRANCE
Teresa T Fung
Département de Nutrition, Ecole de Santé Publique de Harvard, Boston, MA, USA /Département de Nutrition, Collège Simmons, Boston, MA, USA
Frank B Hu
Département de Nutrition, Ecole de Santé Publique de Harvard, Boston, MA, USA /Laboratoire Channing, Département de Médecine, Hôpital “Brigham & Women’s”, Ecole de Médecine de Harvard, Boston, MA, USA /Département d’Epidémiologie, Ecole de Santé Publique de Harvard, Boston, MA, USA
Walter Willett
Département de Nutrition, Ecole de Santé Publique, Université de Harvard, Boston Département de Médecine, Hôpital Brigham & Women, Ecole de Médecine d’Harvard, Bost
Carlos A Camargo Jr
Département de Médecine d’Urgence, Hôpital Général du Massachussetts, Ecole de Médecine d’Harvard, Boston, Etats-Unis
Retour Voir l'article suivant