Bénéfices santé de la consommation de fruits et légumes

Fruits et légumes et prévention des cancers

Responsables d’environ 1 décès sur 6, les cancers représentent la deuxième cause de mortalité dans le monde1. Les cancers peuvent être prévenus dans de nombreux cas – sauf s’ils sont en lien avec des mutations géné­tiques héréditaires – en agissant sur un ensemble de facteurs liés au mode de vie et à l’environnement. Ne pas fumer, avoir une alimentation saine et variée, pratiquer une activité physique régulière et maintenir un poids sain sont autant d’éléments qui pourraient réduire le fardeau mondial du cancer2. Des habitudes alimen­taires saines – axées sur une consommation élevée de fruits, de légumes et de céréales et une faible consom­mation de viandes rouges, de «fast-food» et d’autres ali­ments transformés riches en matières grasses, amidon ou sucre, et de boissons sucrées – sont associées à une réduction du risque de cancer colorectal et du sein3.

La consommation de fruits & légumes est au cœur des recomman­dations pour la prévention du cancer. Il existe des don­nées convaincantes d’une corrélation entre le risque de cancers aérodigestifs et le niveau de consommation de fruits & légumes, et des données qui suggèrent un effet protecteur des fruits & légumes pour d’autres cancers (Œsophage, poumon, vessie…).

Par ailleurs, la consommation de fruits & légumes est associée à :

  • une adiposité plus faible, facteur impliqué dans le processus de développement de plusieurs cancers ;
  • une diminution du risque de survenue d’autres maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires2.

Selon les études, 7 à 8 % des cancers pourraient être évités si tout le monde consommait entre 500 g et plus de 800 g de fruits & légumes par jour. De plus, la sous-consommation de fruits & légumes est un facteur de risque pour certains cancers2.

En résumé, la prévention des cancers passe aussi par l’adoption d’un mode de vie plus sain intégrant une alimentation plus riche en céréales complètes, légumes, fruits et légumineuses :

  • Adopter une alimentation avec au moins 30 g/jour de fibres provenant d’aliments variés : céréales complètes, légumes et fruits de différentes couleurs, légumineuses.
  • Introduire dans la composition des repas des céréales complètes, des légumes, des fruits et des légumineuses : haricots, lentilles…

  1. Privilégier une alimentation riche en aliments d’ori­gine végétale, soit au moins 5 portions/jour (1 portion ~ 80 à 100 g) d’un large éventail de fruits et légumes.

  1. En cas de consommation régulière de racines et tubercules amylacés, compléter si possible l’alimentation par des légumes, des fruits et des légumineuses.

Références :

  1. GLOBAL HEALTH ESTIMATES 2016: “Deaths by Cause, Age, Sex, by Country and by Region,” 2000-2016. Geneva, World Health Organization; 2018
  2. WORLD CANCER RESEARCH FUND/AMERICAN INSTITUTE FOR CANCER RESEARCH. “Diet, Nutrition, Physical Activity and Cancer: a Global Perspective. Continuous Update Project Expert Report 2018.” Available at dietandcancerreport.org
  3. GROSSO ET AL. “Possible role of diet in cancer: systematic review and multiple meta-analyses of dietary patterns, lifestyle factors, and cancer risk,” Nutrition Reviews, Volume 75, Issue 6, June 2017, Pages 405–419, https://doi.org/10.1093/nutrit/nux012

 

 

Retour Voir l’article suivant