N° 225 | mars 2022
Imprimer

Consommations alimentaires : quelles tendances dans le monde ?

Astuces pratiques : Réduction de la consommation de produits animaux et snacking : comment concilier ces nouvelles tendances et avoir une alimentation saine ?

En France, comme de nombreux pays, les habitudes alimentaires ont beaucoup évolué ces dernières années : les envies du bien-être et de la santé ont particulièrement le vent en poupe. De plus, la crise du COVID-19 a également accentué certaines tendances : retour du fait-maison, volonté de consommation plus responsable, mais aussi snacking… A cela s’ajoute une démocratisation de certains régimes alimentaires : flexitarisme, régimes végétariens/végétaliens, régime sans gluten, jeûne… Toutes ces tendances influent sur l’équilibre de notre alimentation. Découvrez nos conseils pour allier alimentation saine et nouveaux modes de consommation à travers deux tendances : le régime végétarien/végétalien et le snacking.

Régime végétalien/végétarien : Que vous soyez végétarien, végétalien ou encore que vous limitiez votre consommation de produits d’origine animale, il est important d’apporter à votre corps tous les nutriments dont il a besoin :

1
Diversifier votre alimentation

Essayer de varier et diversifier votre assiette, en augmentant notamment votre consommation de fruits et légumes, légumineuses, céréales complètes et fruits à coques. Pensez également à mettre de la couleur dans vos repas et à mélanger les textures.

2
Consommer suffisamment de protéines végétales

Pour les personnes végétaliennes, qui ne mangent aucun produit d’origine animale, il est nécessaire de varier les sources de protéines végétales : légumineuses (lentilles, haricots, pois chiche, fèves…), oléagineux (amandes, noix, noisettes…), graines (sésames, lin, courges…).

3
Combiner les sources de protéines

Afin d’obtenir tous les acides aminés essentiels au bon fonctionnement de l’organisme, il est important d’associer des protéines végétales complémentaires dans votre assiette : céréales et légumineuses

4
Avoir un apport suffisant en vitamine B12

Cette vitamine contribue notamment au bon fonctionnement du système nerveux et se trouve principalement dans les aliments d’origine animale. Une supplémentation pour les personnes végétaliennes, notamment les femmes enceintes et les enfants est souvent recommandée afin d’éviter toutes carences . N’hésitez pas à en parler avec votre médecin (PNNS – Manger Bouger)

5
Limiter les aliments ultra-transformés

Pour remplacer la viande et les produits laitiers, de plus en plus de substituts ont fait leur apparition dans les magasins. Il est cependant conseillé de de limiter ce type de produits, car ils peuvent être ultra-transformés et de mauvaise qualité nutritionnelle et à haute densité énergétique.

La tendance du snacking, communément appelé restauration rapide, est de plus en plus répandue dans notre société. En effet, les modes de vies urbains et l’éloignement du lieu de travail limitent le temps passé en cuisine. De plus, cette volonté d’aller toujours plus vite, entraîne une simplification des repas et une généralisation de la consommation sur « le pouce ». Mais comment manger sainement quand on a peu de temps ?

6
Préparer vos repas en avance

Anticiper vos menus vous permettra de maîtriser ce qu’il y a dans votre assiette sans vous soucier de quoi préparer à manger à chaque repas. Sur le principe du « batchcooking », l’idée est de préparer en quelques heures des plats faciles et sains pour toute la semaine : cake/quiche aux légumes, salade de fruits à emporter…

7
Penser aux plats complets

Si vous n’avez pas le temps de préparer vos repas en avance et que vous n’avez pas beaucoup de temps pour manger, pensez aux plats complets pour la pause déjeuner, comme la salade composée. Constituée de légumes, fruits, céréales, et d’une source de protéine, elle est pratique, équilibrée et délicieuse. C’est la bonne astuce pour manger sainement sur le pouce.

8
N’oublier pas les collations saines

Un fruit ou une poignée d’amandes ou de noix à portée de main, à piocher à la maison ou à emporter à l’extérieur, vous permettront de vous sentir rassasié jusqu’au prochain repas.

9
Placer une corbeille de fruits facile d’accès

A la maison, par exemple sur la table de la cuisine, ou du salon. C’est la petite astuce pour « grignoter » sainement en cas de petit creux. Au bureau aussi cela peut être une idée, en plaçant un panier à disposition de toute l’équipe.

10
Stocker au réfrigérateur des crudités

Préalablement rincées, épluchées et/ou taillées (tomates cerises, bâtonnets de radis, carottes, concombres…), qui seront faciles à déguster sur le pouce ou à cuisiner, assaisonnées dans une salade, ou sautées dans un wok par exemple.

Retour Voir l'article suivant